En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
La Double vie de Véronique

La Double vie de Véronique

Krzysztof Kieślowski
France-Pologne / 1990 / 95 min

Avec Irène Jacob, Philippe Volter.

Le destin de deux femmes, l'une polonaise, l'autre française, qui ont le même âge, le même physique et le même goût pour la musique.


Deux femmes comme deux versants d'une même pièce. Une Véronique en France, une Weronika en Pologne, inconnues l'une de l'autre, mais pourtant semblables à bien des égards. La Double vie de Véronique fait naître la grâce, la beauté absolue, dans un film qui touche à l'indicible. Sur les thématiques de l'alter ego et du destin, Krzysztof Kieślowski refuse les effets faciles et le risque de surinterprétation, pour questionner l'idée d'un autre nous-même, perdu au sein d'un ailleurs lointain. Dans un travail de précision, d'émotions et de sensations, il joue la carte du mystère, d'un monde parallèle où notre double réaliserait nos plus graves erreurs pour nous empêcher de les commettre ici-bas. Soutenu par la musique de Zbigniew Preisner, le long métrage suspend le cœur de son spectateur comme celui de sa nostalgique héroïne (Irène Jacob, magnifique), bientôt obligée de quitter une vie qu'elle ne peut réellement habiter. De ce lien aussi inexplicable que précieux, elle offrira à son autre elle-même la possibilité de s'accomplir, d'avancer dans son existence, malgré l'ombre tenace de la mélancolie. Pour Kieślowski, ce symbole représente un tournant majeur, une manière de choisir enfin l'espoir et le désir de saisir son identité en pleine lumière.


La Double vie de Véronique a été restauré en 4K/HDR par MK2. La restauration a été effectuée par le laboratoire Hiventy. L'étalonnage du film par Jérome Bigueur a été supervisé par Sławomir Idziak, directeur de la photographie.

En salles le 6 octobre 2021, distribution Potemkine Films. En DVD, Blu-ray et UHD HDR le 7 décembre, édition Potemkine Films, en collaboration avec mk2.

Séances

Séances passées

Mercredi 29 septembre 2021, 20h00 - Salle Henri Langlois → 21h35 (95 min)
Ouverture de la rétrospective présentée par Irène Jacob

Générique

Réalisateur : Krzysztof Kieślowski
Assistants réalisateurs : Serge Dupuy-Malbray, Pascale Dallet, Teresa Violetta Buhl, Maria Czartoryska
Scénaristes : Krzysztof Kieslowski, Krzysztof Piesiewicz
Sociétés de production : Sidéral Productions, Le Studio Canal +, Studio Filmowe TOR (Varsovie)
Producteur : Leonardo de laFuente
Producteur exécutif : Bernard Pierre Guiremand
Distributeur d'origine : Sidéral Productions
Directeur de la photographie : Slawomir Idziak
Ingénieurs du son : François deMorant, Didier Pêcheur, Roger Di Ponio
Compositeur de la musique originale : Zbigniew Preisner
Décorateur : Patrice Mercier
Costumiers : Claudia Fellous, Laurence Brignon
Maquilleurs : Agnès Tassel, Iwona Maria Karpinska
Monteur : Jacques Witta
Script : Christine Raffa-Catonné
Directeurs de casting : Margot Capelier, Caroline Castelain
Interprètes : Irène Jacob (Weronika et Véronique), Anna Gronostaj (La voix de Weronika), Halina Gryglaszewska (la tante), Philippe Volter (Alexandre Fabbri), Kalina Jedrusik (la femme bariolée), Claude Duneton (Le père de Véronique), Aleksander Bardini (le chef d'orchestre), Louis Ducreux (Le professeur), Jerzy Gudejko (Antek), Sandrine Dumas (Catherine), Lorraine Evanoff (Claude), Guillaume deTonquédec (Serge), Gilles Gaston-Dreyfus (Jean-Pierre), Wladyslaw Kowalski (le père de Weronika), Janusz Sterninski (l'avocat), Alain Frérot (le facteur), Youssef Hamid (le cheminot), Thierry deCarbonnières (le professeur), Nausicaa Rampony, Chantal Neuwirth, Bernadetta Kus, Boguslawa Schubert, Jacques Potin, Nicole Pinaud, Philippe Campos, Beata Malczewska, Dominika Szady, Barbara Szalapak, Jacek Wójcicki, Lucyna Zabawa