En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Fais de beaux rêves

Fais de beaux rêves
Fai bei sogni

Marco Bellocchio
Italie-France / 2015 / 131 min

Avec Bérénice Béjo, Emmanuelle Devos, Valerio Mastandrea, Guido Caprino.

Turin, 1969. Massimo a neuf ans quand il perd sa mère dans des circonstances mystérieuses. Son père le conduit auprès d'un prêtre qui lui explique qu'elle est désormais au Paradis. En 1990, Massimo est devenu un journaliste accompli, mais son passé le hante jusqu'à l'obsession.

Séances

Séances passées

Mercredi 7 décembre 2016, 20h00 - Salle Henri Langlois → 22h15 (131 min)
Ouverture de la rétrospective. Séance présentée par Marco Bellocchio
Avant-première privée. Places pour les abonnés Libre pass sur réservation

Générique

Réalisateur : Marco Bellocchio
Assistant réalisateur : Manuel Carlucci
Scénaristes : Valia Santella, Edoardo Albinati, Marco Bellocchio
Auteur de l'oeuvre originale : Massimo Gramellini d'après le roman "Fai bei sogni"
Sociétés de production : IBC Movie ( Bologna), Kavac Film (Roma), RAI Cinema (Roma), Ad Vitam Production (Paris)
Coproduction : MiBAC - Ministero per i Beni e le Attività Culturali (Roma)
Producteur : Beppe Caschetto
Producteur délégué : Simone Gattoni
Distributeur d'origine : Ad Vitam Distribution (Paris)
Directeur de la photographie : Daniele Ciprì
Cadreur : Pier Giorgio Bellocchio
Mixeurs : Antonio Barba, Gaetano Carito
Compositeur de la musique originale : Carlo Crivelli
Créateur des décors : Marco Dentici
Décorateur : Lily Pungitore
Monteur : Francesca Calvelli
Coordinateur des effets spéciaux : Franco Galiano
Coordinateur des effets visuels : Stefano Marinoni
Photographe de plateau : Simone Martinetto
Interprètes : Bérénice Béjo (Elisa), Valerio Mastandrea (Massimo), Guido Caprino (le père de Massimo), Nicolò Cabras (Massimo enfant), Dario Dal Pero (Massimo adolescent), Barbara Ronchi (la mère de Massimo), Emmanuelle Devos, Fabrizio Gifuni, Linda Messerklinger, Ferdinando Vetere, Lorenzo Monti, Drazen Pavlovic