En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Lullaby to my father

Amos Gitai
France-Israël-Suisse / 2012 / 87 min

Amos Gitai raconte l'histoire de son père, Munio Weinraub, qui étudia à l'école de design et d'architecture du Bauhaus à Dessau jusqu'à sa fermeture sur ordre d'Hitler en 1933. En mai 1933, Munio Weinraub fut accusé de "trahison contre le peuple allemand" et envoyé en prison, avant d'être expulsé d'Allemagne. Le film retrace son parcours de Pologne jusqu'en Palestine, en passant par l'Allemagne et la Suisse.

Séances

Séances passées


Générique

Réalisateur : Amos Gitai
Assistants réalisateurs : Marieke Staub, Ivonne Dippmann, Haim Rinsky
Scénariste : Amos Gitai
Société de production : Agav Films (Paris)
Coproduction : Arte France Cinéma, Elefant Films (Bucarest ; Genève)
Producteurs : Laurent Truchot, Michael Tapuach, Alexandre Iordachescu, Enzo Porcelli, Amos Gitai
Distributeur d'origine : Epicentre Films (Paris)
Directeurs de la photographie : Renato Berta, Giora Bejach, Gabriele Basilico, Richard Copans, Amos Gitai
Ingénieurs du son : Michel Kharat, Alex Claude, Israel David
Compositeurs de la musique originale : Zoe Keating, Abel Ehrlich
Monteur : Isabelle Ingold
Conseillers artistiques : Sari Turgeman, Marie-José Sanselme
Interprètes : Jeanne Moreau (une voix), Hanna Schygulla (une voix), Yaël Abecassis (l'actrice), Theo Ballmer (un témoin), Keren Gitai (un témoin), Astrid Leutwyler (une violoniste), Paula Hedvall (une violoniste), Zoe Keating (une violoniste), Torsten Ranft (le juge), Ahmad Masghara (l'avocat)