En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
La Petite Américaine

La Petite Américaine
Little American

Cecil B. DeMille
Etats-Unis / 1917

Avec Mary Pickford, Ramon Novarro, Wallace Beery.

Angela, une jeune Américaine, se rend en Europe quand son bateau est coulé par les Allemands. Saine et sauve, elle parvient en France, mais la guerre fait rage dans le pays.


Copie 35mm restaurée par la UCLA Film & Television Archive.


Mis en production juste après l'entrée en guerre des États-Unis, le second film de Mary Pickford sous la direction de Cecil B. DeMille est une œuvre de propagande où l'héroïne symbolise à elle seule l'Amérique courageuse et résolue. DeMille fait appel à deux de ses acteurs favoris, Raymond Hatton et Jack Holt, pour montrer le droit chemin aux Américains qui se doivent de soutenir leurs alliés français face à l'ennemi prussien bestial et conquérant. Le scénario exploite l'événement tragique qui amena l'Amérique isolationniste à rejoindre les alliés contre les Allemands : le 7 mai 1915, de nombreux citoyens américains trouvent la mort lorsque le paquebot Lusitania est torpillé par un sous-marin allemand. Pour DeMille, c'est l'occasion de tourner une scène de naufrage spectaculaire, dans la baie de San Pedro en Californie, avec son héroïne parmi les passagers. Figurant parmi des rescapés, elle se retrouve, dans une France occupée par les Allemands, face à ses deux prétendants d'avant-guerre, et doit choisir entre l'Allemand et le Français. Durant le tournage, les rapports entre Pickford et le metteur en scène sont parfois tendus : « J'étais tellement terrifiée par Cecil B. DeMille que je ne pouvais ni rire ni pleurer », confie l'actrice. Mais même si ce film était de ceux qu'elle aimait le moins dans sa carrière, il remporta un beau succès public et, pour un spectateur d'aujourd'hui, il demeure un grand spectacle remarquablement réalisé.

Christine Leteux

Séances

Séances passées

Dimanche 8 mars 2020, 17h45 - Fondation Jérôme Seydoux Pathé Hors les murs → 19h15 (89 min)
Séance présentée par Marion Polirsztok