Mia Hansen-Løve

Du 21 au 26 septembre 2022

Critique aux Cahiers du cinéma puis actrice chez Olivier Assayas (Fin août, début septembre), Mia Hansen-Løve impose un ton unique dès ses premiers pas de réalisatrice avec Tout est pardonné (2007), qui pose les fondations de l'œuvre à venir, mélancolique et lumineuse. Ses « romans » d'émancipation, chuchotés, intimistes, gagnent en ampleur romanesque au fil de récits savamment écrits et affranchis de toute frontière (la France, mais aussi l'Inde, la Suède, New York, Copenhague ou l'Amérique du sud), pour atteindre une forme d'universel. Son art de la mise en scène, modèle de ligne claire, a souvent été rapproché de celui d'Éric Rohmer ou de François Truffaut, mais la filiation est trop réductrice, qui ne dit pas ce que son cinéma, son sens du casting ou de la bande originale, ont de contemporain. Et si les festivals du monde entier ont salué la plupart de ses films – dont L'Avenir, Ours d'argent de la meilleure réalisatrice à Berlin – on se réjouira de découvrir son dernier film en date – Un beau matin, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs 2022 – et de redécouvrir sur écran géant le trop peu vu Eden, bouleversante lettre d'amour à son frère, le DJ Sven Hansen-Løve.

Mia Hansen-Løve : Que Sera, Sera...

Présentation de la rétrospective Mia Hansen-Løve par Bernard Payen

Rencontres et conférences

Leçon de cinéma avec Mia Hansen-Løve
Animée par Frédéric Bonnaud et Bernard Benoliel
Sa 24 sep 14h30   HL

Partenaires et remerciements

Mia Hansen-Løve, Ad Vitam, Les Films du Losange

En partenariat média avec

Arte