Le cinéma d'espionnage (2e partie)

Du 28 novembre 2022 au 5 mars 2023

Nul mieux qu'Alfred Hitchcock, avec la constance du génie s'emparant d'un motif aux inépuisables variations, n'a su se servir des grands thèmes de l'espionnage. Notamment pour tirer le plus important de ses fils fantasmatiques : un innocent pris dans les rets d'un monde souterrain et inextricable. En parallèle de l'exposition « Top Secret », nous passerons quatre de ses chefs-d'œuvre cet hiver, ainsi que deux films de Fritz Lang, l'autre démiurge ayant déchaîné les puissances de la fiction pour régler son compte au nazisme, et à Adolf Hitler. À retrouver aussi, sur écran géant, toute une série de classiques de l'espionnage signés John Huston, Michael Powell, Henry Hathaway, Samuel Fuller, Eric Rohmer ou John Frankenheimer – le génial Un Crime dans la tête, suivi d'une discussion avec Alexandra Midal et Matthieu Orléan, commissaires de l'exposition. Enfin, Olivier Assayas investira deux fois la salle Henri Langlois, d'abord pour un dialogue autour de son Cuban Network, modèle de film d'espionnage contemporain. Et, le lendemain, pour évoquer un autre grand film : Le Piège, de John Huston.

Les films

Intelligence Service
Michael Powell, Emeric Pressburger , 1957
Di 5 mar 17h00   HL