En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Arménie, 2015, mémoire d’un peuple

En 2015, l’humanité commémore les cent ans du génocide des Arméniens toujours nié par la Turquie. Du 5 au 8 juin, la Cinémathèque française avec le cycle « Arménie 2015, mémoire d’un peuple » entend s’associer à cette commémoration. Car l’Arménie c’est aussi de la pellicule. Pour ce peuple, dont la majorité est aujourd’hui disséminée à travers le monde, le cinéma est devenu essentiel : c’est sa mémoire…

La France découvre le cinéma arménien avec le film de Sergei Paradjanov, Les Chevaux de feu (1966). De 1984 à 1988, l’Association Audiovisuelle Arménienne (A.A.A.) montre à Paris, au grand public et à la critique, une pléiade de créateurs : Malian, Pelechian, Dovlatian, Hovanessian, Haghverdian ainsi que des cinéastes de la diaspora : Egoyan, Ovanessian, Bezdjian. Jacques Kebadian et Serge Avédikian, fondateurs de l’A.A.A. en 1982 avec Georges Kiledjian, sont les réalisateurs des premiers films en langue arménienne réalisés en France : Sans retour possible et Que sont mes camarades devenus… diffusés sur Antenne 2 en 1983-84.

De Hamo Bek-Nazarian, fondateur du cinéma national arménien en 1925 avec Namous, nous avons choisi de montrer le premier film parlant arménien : Pepo (1935), ainsi que Nahapet, film culte sur le génocide de Malian (1977). Une séance sera consacrée aux films de Pelechian et une autre à la restauration de Sayat Nova de Paradjanov. Je présenterai en avant-première mon nouveau film Dis-moi pourquoi tu danses

En 2013, l’A.A.A. a enrichi les collections de la Cinémathèque avec les dépôts d’une nouvelle copie de Pepo et de nombreux autres films, des photographies, dossiers de presse, catalogues…

Jacques Kebadian

Infos pratiques

Tarifs

  • Plein tarif 7 €
  • Tarif réduit 5,50 €
  • Moins de 18 ans 4 €
  • Carte Ciné Famille Adultes 5 €
  • Carte Ciné Famille Enfants 3 €
  • Libre Pass Gratuit

Formules d'abonnement

La Cinémathèque en illimité !
Carte amortie à partir de deux séances par mois.

Invitations et réductions pour toute la famille durant toute une année.

La Cinémathèque en illimité, à deux !
Nouveau 

6 places de cinéma à utiliser en toute liberté, seul ou accompagné.

Dans les salles

Films, rencontres, conférences, spectacles

Du 5 au 8 juin 2015

Les films

Partenaires et remerciements

Agence du court métrage, Association Audiovisuelle Arménienne, Serge Avedikian. Capricci Films, Stéphane Kahn, Jacques Kebadian, Isabelle Ouzounian, Louise Rinaldi.