En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Antonioni : l'évidement des lieux
Conférence de José Moure

11 mai 2015

Depuis les horizons brumeux et désolés du Cri jusqu'au désert de Profession : reporter, des cabanes de pêcheurs abandonnées des Gente del Po jusqu'à la maison bâtie sur du vide d'Identification d'une femme, le cinéma de Michelangelo Antonioni semble avoir toujours été habité par une vacuité environnementale. C'est un nouvel art que celui de porter l'évidement au cœur des lieux et des paysages.


José Moure est professeur d'études cinématographiques à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a notamment publié : Vers une esthétique du vide au cinéma (1997), Michelangelo Antonioni, cinéaste de l'évidement (2001), Le Plaisir du cinéma : analyses et critiques des films (2012).Il a dirigé, avec Thierry Roche, Michelangelo Antonioni, anthropologue de formes urbaines (2014).