En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Perception du mouvement et nouvelles technologies
Rencontre avec Alain Berthoz, professeur honoraire au Collège de France

5 octobre 2018

Et si la technique du cinéma était née il y a presque 130 ans dans les laboratoires du Collège de France ? Le fameux Étienne-Jules Marey, physiologiste et biomécanicien, y enregistre les premiers films dès 1889 et ses successeurs – François-Franck, notamment – ont continué une recherche d'avant-garde sur le mouvement. Alain Berthoz, ingénieur, neurophysiologiste, professeur au Collège de France, membre de l'Académie des sciences et de l'Académie des technologies, auteur de plusieurs ouvrages de référence (notamment Le Sens du mouvement, 2001 ; La Décision, 2003 ; La Simplexité, 2009), a dirigé au Collège, en collaboration avec le CNRS, un laboratoire de recherche fondamentale sur la perception et l'action, et a consacré sa vie à l'étude du mouvement et du cerveau. Les expériences menées poursuivent la ligne mareysienne puis se propulsent vers des chemins inédits, riches en découvertes : neurologie, philosophie, psychologie cognitive, réalité virtuelle, double, avatar, robot... Quelles sont les expériences actuelles menées dans les laboratoires de physiologie modernes autour du mouvement ? Comment percevons-nous le mouvement et, a fortiori, le cinéma ?

Rencontre avec Alain Berthoz, professeur honoraire au Collège de France, en compagnie de Thierry Lefebvre et Laurent Mannoni.


Alain Berthoz, professeur honoraire au Collège de France, ingénieur civil des mines, licencié en psychologie et docteur en sciences en biomécanique et en neurosciences, a fondé et dirigé le laboratoire de physiologie de la perception et de l'action CNRS / Collège de France. C'est un expert de la physiologie des grands systèmes sensorimoteurs et des relations entre perception et action, avec une compétence particulière sur le système vestibulaire, les bases neurales du regard et de la marche, et les bases neurales du traitement et de la mémoire de l'espace au cours de la navigation. Il utilise la psychologie expérimentale, les neurosciences cognitives et l'imagerie cérébrale (IRM, EEG, MEG, etc.), ainsi que la réalité virtuelle. Il participe aux recherches sur les robots humanoïdes et sur l'effet de la gravité dans les vaisseaux spatiaux. Il est membre de l'Académie des sciences et de l'Académie des technologies ainsi que de plusieurs académies étrangères.

Thierry Lefebvre est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université Paris Diderot. Dernières publications : Un studio de télévision à l'école. Le collège expérimental audiovisuel de Marly-le-Roi (avec Cécile Raynal, Éditions Glyphe, 2017) et Une société savante et son bulletin à la veille de la Première Guerre mondiale (Glyphe, 2018).

Laurent Mannoni est directeur scientifique du patrimoine de la Cinémathèque française, directeur du Conservatoire des techniques cinématographiques et commissaire d'exposition. Il est l'auteur de nombreuses contributions sur les débuts du cinéma. En 2006, il a publié une Histoire de la Cinémathèque française (Gallimard).