En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Robert Bresson et la chose venue de l’intérieur
Conférence d’Émilie Cauquy

5 juillet 2018

Tout au long de ses treize films et de ses Notes sur le cinématographe, Robert Bresson s'applique à surprendre. « Il n'y a pas de vérités moyennes », comme nous le chuchote le Journal d'un curé de campagne, mais plutôt un anti-système passionné par la justesse : une écriture automatique, un dispositif sonore en révolte qui invente le silence, un montage qui fait usage de la fragmentation, de la soustraction, de l'autonomie ou encore de l'image mentale, et des modèles en pleine crise de sidération et dissociation. Le cinéma, mais par d'autres moyens : un Cinématographe avec une double fonction diamant et bleu de Chartres. La chose reste en travers de la gorge : on vieillit avec, on voit les autres films avec les films de Bresson. Pourquoi ? L'étonnement, probablement.


Émilie Cauquy est responsable de la diffusion et valorisation des collections films de la Cinémathèque française. Elle dirige le catalogue en ligne des restaurations et tirages et a coréalisé en 2014 l'édition du coffret Jean Epstein (Potemkine).