En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

La restauration de la couleur. Étude de cas : « La Terre qui meurt » (1936)
Intervention de Daniel Borenstein et Arnaud Muller

7 mars 2018


Daniel Borenstein, après une trentaine d'années d'exercice professionnel dans divers secteurs utilisant l'informatique appliquée à l'image, arrive en 2012 au CNC à Bois d'Arcy en tant que Chef du service Laboratoire/Restauration. Au CNC, il s'est employé notamment à développer la partie numérique de l'installation, tout en modernisant la partie photochimique.

Arnaud Muller arrive au CNC Archives françaises du Film en 2013 en tant qu'opérateur numérique au sein du service Laboratoire/Restauration, après une dizaine d'années d'expérience dans le domaine de la post-production. Il est spécialisé en traitement numérique de l'image.