En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Dialogue avec Francesco Rosi

11 juillet 2011

« Je respecte le scénario mais j'invente dès que c'est possible et j'ajoute l'épaisseur que la scène filmée doit avoir par rapport à la scène écrite. C'est, je crois, un peu une caractéristique des réalisateurs italiens. Nous laissons une marge pour le travail sur le plateau. Si je décrivais tout dans mon script, si tout était prévu, peut-être qu'ensuite je n'aurais plus envie de le tourner. Il faut laisser une ouverture pour l'imagination ou la situation du moment. » (Francesco Rosi)

Dialogue animé par Michel Ciment, Costa-Gavras et Serge Toubiana.


Serge Toubiana, critique et écrivain de cinéma, a été rédacteur en chef des Cahiers du cinéma (1973-1992) et directeur général de la Cinémathèque française (2003-2016). Il est actuellement président d'Unifrance.

Historien et critique de cinéma, Michel Ciment est maître de conférences en civilisation américaine à l'université de Paris VII et membre du comité de rédaction de Positif, collaborateur régulier du Masque et la Plume à France Inter et producteur de Projection privée à France Culture. Il est l'auteur, entre autres, de Kazan par Kazan (1973), du Livre de Losey (1979) et de Kubrick (1980), premier ouvrage français sur le cinéaste.

Costa-Gavras est cinéaste et président de la Cinémathèque française.