En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

1927-2017 : anniversaire du « Chanteur de jazz » (1927), triomphe du Vitaphone
Conférence de Jean-Pierre Verscheure

3 mars 2017

La première du film Warner The Jazz Singer d'Alan Crosland, fonctionnant avec des disques Vitaphone synchronisés, a lieu le 6 octobre 1927 à New York. Deux petites minutes de dialogues synchronisés fascinent les foules, les talkies s'imposent partout. Mais plusieurs autres solutions de cinéma sonore sur pellicule, plus simples et efficaces, sont depuis longtemps à l'étude aux États-Unis et en Europe. Revue des principaux systèmes, films à l'appui.


Jean-Pierre Verscheure est professeur honoraire à l'Institut national supérieur des arts du spectacle (INSAS) à Bruxelles, membre du conseil scientifique du Conservatoire des techniques et de plusieurs associations internationales. Historien des techniques cinématographiques, il dirige un centre de restauration sonore, Cinévolution, dans lequel plus de soixante-quinze systèmes sonores sont opérationnels.