En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

dimanche 17 mars 2019, 14h30

Cinéma Christine 21 Hors les murs

14h30 → 15h40 (69 min)
Séance présentée par Dominique Païni

D'une nuit à l'autre
Ze soboty na nedeli
Gustav Machatý
Tchécoslovaquie / 1931 / 69 min / DCP / VOSTF
D'après Vítezslav Nezval.

Avec Ladislav H. Struna, Magda Maderova, Jirina Sejbalova.

Mána accompagne avec sa collègue deux riches hommes au restaurant. Mais comprenant le fond de leur pensée, elle décide de fuir dans les rues de Prague où elle ne tarde pas à rencontrer Karel.

Restauré en 2016 par Les Archives du film de Prague à partir de matériaux issus de ses collections : copie acétate pour l’image et interpositif pour le son. La restauration s’est attachée à respecter les marques spécifiques des techniques et des procédés de l’époque ainsi que le grain des matériaux.


Machatý co-écrit le scénario avec Vítězslav Nezval pendant l’été de 1929, sous le titre de Chtíč (Désir). À l’origine, le récit se déroule sur plusieurs semaines et non pendant une seule nuit. L’idée des auteurs est que le film sorte immédiatement, mais le financement d’un film parlant aussi complexe leur fait défaut et le tournage ne peut avoir lieu qu’en mars 1931, avec un budget de 1,15 millions de couronnes. Les quatre principaux artistes qui collaborent avec Machatý sont Josef Zora, qui allait devenir l’un des principaux sound designers du cinéma primitif tchèque ; le photographe d’avant-garde Alexander Hackenschmied ; le compositeur Jaroslav Ježek, dont la bande originale se mêle si habilement à la trame du récit ; le chef opérateur Václav Vích, qui contribua ensuite à fonder la très célèbre école tchécoslovaque de la photographie de cinéma. Selon Pierre Rissient, entre les mains de Machatý, la nouvelle littéraire se transforme en premier vrai chef-d’œuvre du cinéma parlant. Le son y devient un motif de narration et même un motif visuel. Appareils d’enregistrement et de retransmission, phonographe, téléphone, radio ou autres casques audio, surgissent dans les vies, ternes et banales, des personnages, pour les en divertir. Aussi, le son soutient la cadence du récit et dirige la réflexion du spectateur vers la question du rapport entre ce que l’on entend et ce que l’on voit. Ainsi, en s’emparant de ce qui était alors la toute récente technologie sonore, Machatý fit de son film une œuvre qui continue aujourd’hui à nous étonner par son originalité.

Neil McGlone


Ajouter 2019-03-17 14:30:00 2019-03-17 15:39:00 Europe/Paris D'une nuit à l'autre D'une nuit à l'autre Salle Cinéma Christine 21 - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr