En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

dimanche 17 mars 2019, 14h15

Cinéma Reflet Médicis Hors les murs

14h15 → 15h30 (73 min)
Séance présentée par Emmanuel Vernières

Wilhelm Thiele
France / 1931 / 73 min / DCP
D'après le roman Le Bal de Irène Nemirovsky.

Avec André Lefaur, Germaine Dermoz, Danielle Darrieux.

L’harmonie d’un foyer de bourgeois modestes est compromise par un héritage.

Une présentation de TF1 Studio. Version intégrale restaurée par TF1 Studio en 2K à partir des seuls éléments argentiques encore exploitables, un contretype nitrate 35mm et une copie positive nitrate 35 mm, le négatif image original ayant disparu. Avec le soutien du CNC et la collaboration de la Cinémathèque royale de Belgique et la Cinémathèque française. Travaux numériques et photochimiques réalisés par le laboratoire Hiventy en 2015.


Âgée d’à peine quatorze ans, Danielle Darrieux incarne Antoinette dans la version française du film Der Ball qu’a réalisé précédemment Wilhelm Thiele en Allemagne, selon le principe répandu aux débuts du parlant des versions multiples. Or, si outre-Rhin le rôle était tenu par Dolly Haas, qui avait déjà tourné pour Anatole Litvak, trouver une jeune actrice capable de chanter et de jouer avec naturel s’avère plus compliqué en France. Ce n’est qu’après un heureux hasard que Darrieux en viendra à auditionner pour être finalement retenue au terme de deux rendez-vous, au détriment d’une certaine Odette Joyeux. Sa sincérité séduit autant que sa voix, à tel point que les chansons Le Beau dimanche et La Chanson de la poupée seront spécialement écrites pour elle. Celle qui s’amusait à jouer la comédie dans les fêtes de charité va enfin pouvoir devenir actrice, ne serait-ce que le temps d’un film comme elle se l’imagine alors. Émerveillée, elle avouera d’ailleurs n’avoir remarqué la présence des micros qu’au bout de trois semaines de tournage. Ainsi, tandis qu’Antoinette quitte les voiles protecteurs de son lit d’enfant pour s’aventurer témérairement dans le monde des adultes, la jeune Danielle, débordante d’envie et de naïveté, fait ses premiers pas sous la lumière des plateaux. Ravissante débutante dans le bal du cinéma.

Nicolas Métayer


Ajouter 2019-03-17 14:15:00 2019-03-17 15:28:00 Europe/Paris Le Bal Le Bal Salle Cinéma Reflet Médicis - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr