En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 16 mars 2019, 22h00

Salle Georges Franju

22h00 → 00h05 (125 min)
Séance présentée par Garrett Brown

John Schlesinger
États-Unis / 1975 / 125 min / DCP / VOSTF
D'après le roman Marathon Man de William Goldman.

Avec Dustin Hoffman, Laurence Olivier, Roy Scheider.

Babe, étudiant en histoire, s’entraîne dans Central Park pour le marathon de New York. Son frère Doc, membre d’une organisation gouvernementale secrète, est assassiné sous ses yeux.

Le roman de William Goldman (disparu en 2018) Marathon Man sort en 1975. Il en signe lui-même l'adaptation à peine un an plus tard, sur une commande de Robert Evans pour la Paramount. Celui-ci engage pour le réaliser le cinéaste britannique John Schlesinger, qui a déjà dirigé Dustin Hoffman en 1969 dans Macadam Cowboy. Thriller paranoïaque typique des années 1970, Marathon Man se distingue par son style nerveux et réaliste, son ambiance chaotique traduisant la violence et la déliquescence morale de l'époque, et ses ramifications géopolitiques où planent les traumatismes de l'Histoire américaine et européenne du XXe siècle, en particulier les fantômes du nazisme. Le docteur Szell, interprété par Laurence Olivier, est inspiré du docteur Mengele, médecin en chef SS du camp d'extermination d'Auschwitz, parti se cacher en Amérique du Sud après la guerre. Si la photographie du film est confiée à Conrad L. Hall, Marathon Man marque aussi l'une des toutes premières utilisations du Steadicam dans un long métrage de cinéma par son créateur Garrett Brown. L'utilisation du procédé est particulièrement marquante dans les séquences où Dustin Hoffman court autour du « Reservoir » de Central Park (notamment la scène d'ouverture qui condense tous les enjeux du film). Et dans celle où Szell déambule dans un Manhattan noir de monde, reconnu par une vieille femme juive qui l'apostrophe et tente de le faire arrêter. Le Steadicam participe ici à la création d'une atmosphère éthérée, fantomatique au sein du New York rugueux et du Paris pollué des années 1970.

Caroline Maleville


Ajouter 2019-03-16 22:00:00 2019-03-17 00:05:00 Europe/Paris Marathon Man Marathon Man Salle Salle Georges Franju - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr