En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Running man
Running man

vendredi 5 avril 2019, 22h15

Salle Georges Franju

22h15 → 23h40 (83 min)

Running man
The Running Man
Paul Michael Glaser
Etats-Unis / 1987 / 83 min / 35mm / VF
D'après le roman Running Man de Richard Bachman.

Avec Arnold Schwarzenegger, Maria Conchita Alonso, Yaphet Kotto.

À Los Angeles, en 2019, la dictature contrôle les classes populaires en les poussant à s'entretuer dans une émission télévisée à succès.

Course à l'audience

La dénonciation du rôle des médias dans l'aliénation des masses et l'oppression des peuples a parfois fourni l'argument à la science-fiction littéraire ou cinématographique. Le film présenté ce soir contribue à une dénonciation du cynisme des industries du divertissement au service d'un pouvoir autoritaire, en imaginant un jeu télévisé au terme duquel les candidats doivent échapper à des tueurs lancés à leur trousses.
En 1987, la Twentieth Century Fox produit et distribue The Running Man, adapté, d'un roman de Stephen King (signé Richard Bachman). Il est réalisé par Paul Michael Glaser, inoubliable interprète Starsky, dans la série télévisée Starsky et Hutch) et à qui l'on doit quelques films de cinéma (peu) et de télévision (beaucoup) en tant que réalisateur. The Running Man qui est surtout un nouveau film d'action pour Arnold Schwarzenegger alors en pleine gloire, se distingua notamment par une direction artistique excentrique inventant l'esthétique d'un monde futuriste. Durant sa campagne électorale pour être gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger se fit surnommer « The Running Man ».
Yves Boisset fit un procès à la Twentieth Century Fox qu'il accusa d'avoir plagié le scénario du Prix du danger.

Jean-François Rauger