En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
La méthode Rohmer. Intervention d'Antoine de Baecque
La méthode Rohmer. Intervention d'Antoine de Baecque

samedi 19 janvier 2019, 15h00

Salle Georges Franju

15h00 → 18h00 (180 min)

Journée d'étude « Éric Rohmer : discours de la méthode »

Plein tarif : 5 €, Tarif réduit : 4 €, Abonnés Libre pass : entrée libre. Possibilité d'un billet couplé avec la séance de L'Arbre, le maire et la médiathèque à 20h : 9,50 € (au lieu de 12 €).


La méthode Rohmer
Intervention d'Antoine de Baecque
30 min

15h00-15h30

Comment Éric Rohmer fabriquait-il ses films ? En plongeant dans les archives personnelles du cinéaste, conservées à l'IMEC, on distinguera quelques étapes, qui vont de l'écriture solitaire à la conversation libre et au rituel du thé de l'après-midi, des marches de repérages photographiques au « jeu des tiroirs » lui permettant de choisir entre les nombreuses propositions reçues. Rohmer avait également le goût du secret : savoir se cacher, se déguiser, semer le doute. Enfin, la clé de voûte d'une méthode douce, tenace, comptant sur la patience comme sur l'enthousiasme collectif : la chasteté absolue.



30 min

15h30-16h00

À partir de l'exemple éminemment singulier de Ma nuit chez Maud (1969), et grâce au riche fonds Éric Rohmer déposé à l'IMEC au lendemain de la disparition du cinéaste, on se propose de revenir sur quelques étapes de son travail d'écriture, de production, de direction d'acteurs... Une « exception Rohmer », en somme, dont ce film fut l'acte de naissance.


Spécialiste du cinéma français des années 1930 et 1940, Noël Herpe enseigne l'histoire du cinéma à l'université Paris 8 et à l'Université de Caen. Rédacteur à Vertigo, Positif, il a dirigé des ouvrages sur René Clair, Max Ophuls, Eric Rohmer, et publié Journal d'un cinéphile (Aléas, 2009) et Journal en ruines (L'Arbalète/Gallimard, 2011).


Rohmer téléaste, un cinéaste de profil
Intervention de Philippe Fauvel
30 min

16h00-16h30

Une nouvelle forme de création initiée par la Radio-télévision scolaire dans les années 1960 permet à Éric Rohmer de concevoir un laboratoire dans lequel il peut « catapulter des idées contre des expériences » (Daney). Ces programmes de télévision (avec d'autres produits pour la série « Cinéastes de notre temps », ou ceux consacrés à l'urbanisme) ont des résonances dans toute son œuvre : des Caractères de La Bruyère à La Collectionneuse, de l'Entretien sur Pascal à Ma nuit chez Maud... Le téléaste, prenant le pas sur le critique, complète le portrait du cinéaste.


Philippe Fauvel est enseignant de cinéma. Il a collaboré à l'édition des films pédagogiques d'Éric Rohmer (Le Laboratoire d'Éric Rohmer, CNDP/ Scéren, 2012), a publié le livre du cinéaste Le Celluloïd et le marbre (Léo Scheer, 2010) en collaboration avec Noël Herpe, et a récemment codirigé l'ouvrage Jean-Claude Biette : Appunti & contrappunti (De l'incidence éditeur, 2018) avec Pierre Eugène et Hervé Joubert-Laurencin. Il est l'auteur d'un essai, Rohmer architecte, à paraître aux Éditions B2 en 2019.


Le Grand Paris d'Éric Rohmer
Intervention d'Aurélien Bellanger
30 min

16h30-17h00

La sensibilité très fine de Rohmer à l'espace a trouvé à s'exprimer, avec un grand naturel, dans les délicatesses urbaines et paysagères du bassin parisien.


15 min

17h00-17h15

Projet de film écrit par Éric Rohmer et François Truffaut (1953).


Littérature contemporaine, présences d'Éric Rohmer
Discussion avec Julia Deck et Julie Wolkenstein
45 min

17h15-18h00

Ou comment de nouveaux types d'héroïnes s'affirment dans la littérature contemporaine en s'identifiant à des personnages rohmériens.

Rencontre animée par Gabriela Trujillo.


Auteure de trois romans aux Éditions de minuit, Julia Deck publie notamment Triangle d'hiver (2014), un roman qui a pour protagoniste une femme se faisant appeler Bérénice Beaurivage, nom emprunté au personnage d'Arielle Dombasle dans L'Arbre, le maire et la médiathèque.

Julie Wolkenstein est écrivaine. Son dernier roman, Les Vacances, aux éditions P.O.L, met en scène deux personnages, Sophie et Paul, ou Gaspard et Pauline, qui mènent l'enquête sur le premier long métrage, aujourd'hui perdu, d'Éric Rohmer : Les Petites filles modèles (d'après la comtesse de Ségur).

Docteure en cinéma, critique, ancien professeur à l'École du Louvre et à la New York University, Gabriela Trujillo est spécialiste des avant-gardes latino-américaines et européennes. Elle travaille à l'action culturelle de la Cinémathèque française.


Ajouter 2019-01-19 15:00:00 2019-01-19 18:00:00 Europe/Paris Journée d'étude « Éric Rohmer : discours de la méthode » La méthode Rohmer. Intervention d'Antoine de Baecque Archéologie d'Éric Rohmer : le processus de création de « Ma nuit chez Maud ». Intervention de Noël Herpe Rohmer téléaste, un cinéaste de profil. Intervention de Philippe Fauvel Le Grand Paris d'Éric Rohmer. Intervention d'Aurélien Bellanger Lecture : « L'Église moderne » Littérature contemporaine, présences d'Éric Rohmer. Discussion avec Julia Deck et Julie Wolkenstein Salle Salle Georges Franju - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr