En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Le Mystère du poisson volant
Le Mystère du poisson volant

dimanche 5 mars 2017, 11h00

Fondation Jérôme Seydoux Pathé Hors les murs

11h00 → 12h30 (90 min)

Le Mystère du poisson volant
The Mystery of the Leaping Fish
John Emerson
Etats-Unis / 1916 / 26 min / 35mm / INT.FR.
D'après Granville Warwick.

Avec Douglas Fairbanks, Bessie Love, A.D. Sears.

Un détective toxicomane, Coke Ennyday (« de la coke tous les jours »), mène une enquête sur un gang de trafiquants de drogues.

Supervision de David W. Griffith. Copie issue des collections du MoMA.


Sleep, Food, Drink et Dope. À l’image des points cardinaux affichés par la drôle d’horloge de Coke Ennyday, The Mystery of the Leaping Fish est un film loufoque et inclassable. Sorte de Thomas de Quincey mâtiné d’Edgar Poe, Coke Ennyday (Douglas Fairbanks) est le témoin d’une époque révolue. Un an après la sortie du film en effet, le Harrison Act interdit l’usage non médical de la cocaïne aux États-Unis. Douglas Fairbanks n’avait guère d’estime pour ce film qui ne résista pas, à partir des années 1930, à la censure du code Hays.

Adrien Rode


Walter Edwards
Etats-Unis / 1916 / 64 min / 35mm / INT.FR.
D'après John Lynch.

Avec William Desmond, Margery Wilson, Robert McKim.

L'unique héritier d'une famille puritaine a sombré dans l'alcoolisme.Acculé par les dettes, il est expulsé de la demeure patricienne. Il est accueilli par une jeune femme mise au ban de la communauté et vivant dans une modeste maison.

Copie tirée en 1995 par la Cinémathèque française.


Symbole du renouveau de la Triangle Film Corporation après ses déboires économiques et artistiques de l’automne 1916, The Last of the Ingrams allie production ambitieuse et réalisation prestigieuse (H. O. Davis - successeur de D. W. Griffith à la Triangle -fut le producteur de ce film tourné en extérieurs réels avec de nombreux figurants). La scène de la tentative de lynchage de Mercy Reed par une foule déchaînée en est un bel exemple. Rachat d’un homme (Jules Ingram/ William Desmond) aux yeux du monde et sauvetage économique de la Triangle : The Last of the Ingrams est, à tous égards, le film d’une rédemption.

Adrien Rode