En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

mercredi 1 mars 2017, 14h00

Salle Georges Franju

14h00 → 15h55 (115 min)
Séance présentée par Bernard Benoliel

À l'est d'Eden
East of Eden
Elia Kazan
Etats-Unis / 1954 / 115 min / DCP / VOSTF
D'après le roman East of Eden de John Steinbeck.

Avec James Dean, Julie Harris, Raymond Massey, Jo Van Fleet.

Les frères Aron et Cal ont été élevés dans l'idée que leur mère est morte. En fait, celle-ci tient un bar mal famé qui lui a apporté la fortune. Pour sauver son père de la ruine, Cal décide de s'adresser à sa mère pour lui demander de l'aider à monter un projet.

Restauré en 4K par Warner Bros. Motion Picture Imaging à partir du négatif caméra 35 mm.


Après le succès commercial de Sur les quais, Warner Bros. offre à Elia Kazan une grande liberté artistique et financière dans la production de son prochain film, À l’Est d’Eden, adapté de l’œuvre de John Steinbeck parue en 1952. Amis proches, l’écrivain et le cinéaste entreprennent conjointement l’adaptation de la partie finale du roman. C’est Paul Osborn, à qui Kazan confie le soin d’achever le scénario, qui remarque James Dean au théâtre. Le jeune acteur encore inconnu tourne, en février 1954, un bout d’essai avec Paul Newman, également pressenti pour le rôle-titre. Au printemps, le tournage se déroule en partie dans les studios de la Warner, et en partie en Californie du Nord (à Mendocino et dans la vallée de Salinas, dont le cinéaste apprécie la beauté). À l’Est d’Eden est le premier film en couleurs et en CinemaScope d’Elia Kazan, qui collabore avec le chef opérateur Ted McCord, dont il a aimé le travail en noir et blanc sur Le Trésor de la Sierra Madre de John Huston (1948). Le cinéaste soulignera l’influence du format panoramique sur sa mise en scène, lui reconnaissant un aspect plus théâtral et une exigence spécifique dans la composition des cadrages.

Marion Langlois