En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 1 avril 2017, 15h00

Salle Henri Langlois

15h00

Des films courts choisis et commentés par Michel Ocelot permettront de suivre l'évolution de son travail, depuis son premier film, Les Trois inventeurs, dans lequel « se manifestent les qualités et les choix esthétiques (délicatesse de l'animation, raffinement pictural) qui caractérisent l'ensemble de son œuvre » (Xavier Kawa-Topor).


Michel Ocelot
France / 1979 / 13 min / DCP / VF

Dans un monde de dentelle blanche, un grand inventeur, une grande inventrice et une petite inventrice inventent de belles machines utiles. Mais les gens ne comprennent pas et n'aiment pas qu'on ne se tienne pas comme eux…


Michel Ocelot
France / 1982 / 7 min / DCP / VF

Michel Ocelot
France / 1992 / 4 min / DCP / VF

Michel Ocelot
France / 1989 / 6 min / 35 mm / VF

Michel Ocelot
France / 1992 / 9 min / DCP / VF

Michel Ocelot
France / 1992 / 13 min / DCP / VF

30 min

« Quand j'étais petit, je n'essayais pas d'être un vieux. je savais que j'étais un enfant, et j'étais content d'en être un. Je n'ai pas tout à fait une âme d'enfant. Je pense que j'ai tous les âges en moi. Je me compare à une poupée matriochka. » (Michel Ocelot)


Michel Ocelot est cinéaste d'animation français, réalisateur des longs métrages Kirikou et la sorcière (1997), Princes et Princesses (2000), Kirikou et les Bêtes sauvages (2005), Azur et Asmar (2006), Les Contes de la nuit (2011), Kirikou et les hommes et les femmes (2012) et Ivan Tsarevitch et la princesse changeante (2016).