En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

dimanche 15 janvier 2017, 21h30

Salle Georges Franju

21h30 → 23h20 (110 min)
Séance présentée par Bérénice Reynaud

Degena Yun
Chine / 2015 / 110 min / DCP / VOSTF / Film inédit en France.

Avec Tu Men, Ai Liya, Degena Yun.

En pleine rébellion juvénile, la future cinéaste assiste au baroud d'honneur de son père, personnage haut en couleur et ancienne gloire du cinéma mongol, contre le progrès inexorable de la maladie.

Film inédit en France. A Simple Goodbye a reçu le Spirit of Asia Award (Festival de Tokyo) et le Prix du meilleur scénario (Festival de Turin).


Une famille moderne à Pékin. Les parents sont séparés (le père « aime quelqu'un d'autre »); la mère est active, vibrante, détachée; la fille Shanshan (jouée par la cinéaste), revient de Londres où elle vient d'abandonner ses études, ambivalente et boudeuse par rapport à sa vie, à ses parents, au copain avec qui elle a des rapports difficiles. Mais le père (Tu Men), atteint d'un cancer, doit rentrer au foyer conjugal pour se faire soigner, entre deux séjours à l'hôpital, par son ex (en laquelle on reconnaîtra une version urbaine et chic de l'actrice mongole Ai Liya, révélée en 1994 dans Ermo de Zhou Xiaowen) ; il bougonne, continue de boire, de fumer et de s'adonner au jeu avec ses vieux potes. Incapable de comprendre Shanshan, il est agressif avec elle : « Tu t'habilles comme une pute. » Puis un jour il dit : « Je veux retourner au studio. » Sauf que le studio, c'est très loin, en Mongolie intérieure, et la fiction s'avère une reconstruction d'un passé proche. Brillants diplômés de l'Institut du cinéma de Pékin, les parents de Degena Yun, Saifu et Mailisi, réalisèrent ensemble des films qui marquèrent l'histoire du cinéma mongol, dont Genghis Khan (candidat aux Oscars en 1998 : Tu Men y jouait Genghis Khan, et Ai Liya sa mère). Mais avec l'arrivée de l'économie de marché dans le cinéma chinois, les films « ethniques » ne sont plus rentables. Saifu abandonna la direction du studio, et le couple se replia sur Pékin. Alors que Shanshan tente de se rapprocher de son père, qui continue à faire la grande gueule tout en sachant qu'il est en train de mourir, le film se mue en élégie sur le déracinement, et en hommage à la beauté d'une culture qui n'est plus.


Née en Mongolie intérieure en 1984, Degena Yun est diplômée de l'Université de Londres, puis de la section mise en scène de l'Institut du cinéma de Pékin. Produit sa mère, Mailisi, son premier film, Latitude 52 (2012, coréalisé avec Leon Du) passa au Festival des films du monde de Montréal.

Bérénice Reynaud