En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

vendredi 10 février 2017, 22h00

Salle Jean Epstein

22h00 → 23h40 (97 min)

Egg and Stone
Jidan He Shitou
Huang Ji
Chine / 2012 / 97 min / Numérique / VOSTF / Film inédit en France.

Avec Liu Xiaolin, Xiao Pingao, Yao Honggui

Laissée chez son oncle et sa tante dans un pauvre village du Hunan par des parents travailleurs migrants, une jeune fille de 14 ans doit faire face à l'émergence de sa sexualité et aux désirs des adultes. Ni victime, ni chipie, ni sainte.

Film inédit en France. Egg and Stone a reçu le Tiger Award (Rotterdam International Film Festival).


Un film méticuleux, aussi bien dans le choix des acteurs non-professionnels, que dans le très beau travail du directeur de la photographie Ryuji Otsuka (qui est également le producteur et le monteur du film) ou dans le rythme de la narration. Un film d’une grande maturité qui signale l’émergence d’un talent majeur.
Huang Ji est retournée dans son village natal du Hunan pour tourner le drame subtil, dérangeant et sobre, vécu par une jeune fille de 14 ans, Honggui, qui est forcée de vivre avec son oncle et sa tante. Ces derniers ne veulent pas vraiment d’elle. Quant à ses parents, ils voulaient s’en débarrasser auprès de leur famille afin de pouvoir travailler en ville. Au départ, ils devaient être absents pendant deux ans. Mais sept ans ont passé ainsi, et quand Honggui essaie de contacter sa mère au téléphone, elle est trop occupée avec son travail, sa vie, et son nouveau petit garçon pour prendre la communication.

Au-delà de la tragédie de Honggui, Huang Ji nous parle du destin des femmes chinoises – affecté par la pauvreté rampante, mais aussi par la politique de la famille à enfant unique, qui fait que les parents préfèrent avoir un garçon. Dans le film, il est dit tout haut que le sang des femmes pollue l’eau des hommes vertueux, que seule la prière peut purifier les femmes. Mais les hommes qui apparaissent dans Egg and Stone sont loin d’être vertueux, et le destin sexuel de Honggui s’inscrit dans le contexte du pouvoir – souvent tyrannique – que les hommes s’arrogent sur les femmes.
Festival International de Rotterdam


Née en 1984 dans le Hunan, Huang Ji étudie l’écriture du scénario à l’Institut de cinéma de Pékin. Krzysztof Kieslowski and Kawase Naomi sont parmi ses cinéastes préférés. Après un premier documentaire en 2005, Underground Mark Six, elle réalise un court métrage, The Warmth of Orange Peel, qui passe à la Berlinale en 2009. Son premier long métrage, Egg and Stone (2012), eut sa première mondiale à Rotterdam. Elle est mariée au cinéaste Ryuji Otsuka, d’origine japonaise, qui est également le directeur de la photographie, le producteur et le monteur de ses films. Ensemble ils ont réalisé The Foolish Bird (2017), invité pour sa première mondiale dans la section « Generation 14+ » de la Berlinale.