En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

vendredi 9 septembre 2016, 16h45

Salle Georges Franju

16h45 → 18h35 (107 min)

Michel Deville
France / 1991 / 107 min / 35mm / VO
D'après le roman Cœur tendre d'Andrew Coburn.

Avec Jacques Dutronc, Patrick Bruel, Mathilda May.

Christophe, jeune inspecteur de police, est chargé par Thurston, son supérieur aux méthodes peu orthodoxes, d'enquêter sur de mystérieux meurtres dans un village des Alpes suisses.

Une enquête sur fond d’argent sale, de corruption, de chantage. La France, la Suisse, des filatures dans des voitures anciennes que Deville affectionne. Une espèce de ballet dansé sur un faux rythme, entre flics et truands, entre les corps, les couples, un chassé-croisé permanent. Comme un symbole, le Quatuor à cordes de Chostakovitch vient strier et appesantir l’atmosphère dans des sursauts hâchés. Dutronc est taciturne, Mathilda May est belle et malheureuse, Bruel est insolent et désabusé. Qui est le chat, qui est la souris, Deville godille entre l’absurde et le pessimisme, et livre un polar trouble et sophistiqué.