En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Maquette de décor « Le Ciel est à vous » (Jean Grémillon, 1943)

16 juin 2016

Le Ciel est à vous s'inspire de l'histoire vraie d'Andrée Dupeyron, femme d'un garagiste passionné d'aviation, qui succombe à son tour à la tentation de voler. L'envie tournant à l'obsession, elle sacrifie peu à peu sa famille pour s'attaquer à un record de distance.

Tourné pendant l'Occupation, le film de Jean Grémillon fait l'objet de quelques polémiques au moment de sa sortie en 1944. Les pétainistes y voit une glorification des valeurs de la famille et de l'ordre social établi, tandis que les résistants perçoivent une attaque contre la résignation, un appel à l'évasion et trouvent dans le personnage de Thérèse Gauthier, incarnée par Madeleine Renaud, une exaltation du féminisme avant l'heure.

Parmi les quatre maquettes de décor réalisées par Alexandre Trauner et conservées à la Cinémathèque française, on trouve ce dessin représentant le nouveau garage de Pierre (Charles Vanel), le mari de Thérèse, situé en centre-ville où ils emménagent au début du film. Trauner, n'apparaissant pas au générique du Ciel est à vous, semble avoir travaillé de façon anonyme pour ce film de Grémillon (bien qu'il soit crédité pour Remorques et Lumière d'été). Interrogé par l'historien du cinéma Jean-Pierre Berthomé en 1986, le décorateur répond à propos du Ciel est à vous : « J'en ai juste dessiné quelques décors pour indiquer le style, mais je n'en ai pas du tout suivi le tournage. Le film se tournait à Paris et près de Lyon, et la fin de la guerre approchait. J'étais déjà monté plus haut dans la montagne. C'est un film où je n'ai pas fait grand-chose, et Max [Douy] a réalisé là-dessus un excellent travail. »


  • Type d'objet : Maquette de décor
  • Support : 1 dessin sur carton : gouache, mine de graphite
  • Auteur : Alexandre Trauner
  • Année : 1943
  • Pays : France
  • Format : 51 x 66 cm
  • Crédits : Alexandre Trauner © ADAGP, 2016