En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Projet de décor pour « L'Homme qui voulut être roi » (John Huston, 1975)

6 juin 2016

Cette étude de décor a été réalisée par Alexandre Trauner pour The Man Who Would Be King (L'Homme qui voulut être roi, 1975), adaptation d'une courte nouvelle de Rudyard Kipling dont Huston a le projet depuis les années cinquante et qu'il va développer en plus de deux heures à l'écran.

Composée à l'aquarelle et à l'encre dans un format panoramique proche de celui adopté pour le film (2,35:1), la maquette porte le titre de « maison de Kipling ». Huston introduit l'écrivain (sous les traits de Christopher Plummer) pour incarner le narrateur anonyme de la nouvelle, un jeune journaliste installé dans les Indes britanniques de la fin du XIXe siècle. Né à Bombay, Kipling est lui-même devenu journaliste en 1882, à dix-sept ans, pour la Lahore Civil and Military Gazette, quotidien important du Pendjab, puis rédacteur en chef adjoint de The Pioneerà Allahabad.

Le début du film révèle dans un cadrage plus serré la même façade aux volets clos avec l'enseigne du journal The Northern Star – déjà représentée en 1974 sur ce projet de décor qui mentionnait le nom de The Morning Star. Ce plan rapide situant les locaux du journal précède l'irruption dans le bureau de Kipling d'un duo d'anciens militaires francs-maçons interprétés par Sean Connery et Michael Caine. Ici-même, dans ce lieu moite, Kipling accepte d'être le témoin de l'entreprise folle des deux aventuriers britanniques qui projettent de devenir rois du Kafiristan, pays légendaire où aucun Européen n'a pénétré depuis l'Antiquité.

Cette unique collaboration d'Alexandre Trauner avec John Huston lui vaudra d'être nommé à l'Oscar 1976 de la meilleure direction artistique. Chef décorateur hongrois réputé pour ses talents en matière de perspective et son sens du détail, ce génie du trompe-l'œil a alors derrière lui une brillante carrière française, débutée en 1937, au cours de laquelle il a signé les décors de la plupart des films de Marcel Carné. Il reviendra en France après L'Homme qui voulut être roi et une longue parenthèse aux États-Unis, où il s'est installé à la fin des années cinquante, travaillant avec de nombreux cinéastes comme Orson Welles, Howard Hawks, Anatole Litvak, John Frankenheimer, Fred Zinnemann, William Wyler, Martin Ritt ou Billy Wilder.


  • Type d'objet : Maquette de décor
  • Support : Dessin sur carton, aquarelle et encre
  • Auteur : Alexandre Trauner
  • Année : 1974
  • Pays : États-Unis
  • Format : 27 x 55 cm
  • Crédits : Alexandre Trauner © ADAGP, Paris 2016