En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Photographie de tournage de « Mes Nuits sont plus belles que vos jours » d’Andrzej Zulawski (1989)

18 février 2016

Quatre ans après L'Amour braque, Andrzej Zulawski retrouve Sophie Marceau, pour Mes nuits sont plus belles que vos jours, adaptation libre du roman de Raphaële Billetdoux. Ce sont aussi les retrouvailles avec Jacques Dutronc, quinze ans après L'Important c'est d'aimer. On peut voir, ici, Zulawski en train de les diriger pour la scène du petit déjeuner à l'hôtel.

Sur le tournage, Nathalie Eno n'est pas venue en tant que photographe de plateau (c'est son confrère Georges Pierre qui saisira les scènes du film pendant toute la durée du tournage). Elle y est en tant que photographe de presse, pour un reportage commandé par le magazine Première, paru en mars 1989.

Jusqu'à la fin des années 1990, Nathalie Eno travaille sur supports ektas et diapositives, puis avec des négatifs pendant quelques années, avant de franchir le cap du numérique en 2006. Un appareil insonorisé lui permet de photographier pendant les prises de vue, bénéficiant ainsi de la lumière conçue par le chef-opérateur.

Elle confie : « J'ai fait de belles rencontres sur les plateaux, avec beaucoup d'acteurs qui nous donnent vraiment un sens de la vie. C'est une intimité très différente de celle des mannequins, il faut être aux aguets. Être là et attendre le bon moment pour fixer l'instant, l'émotion. »

Nathalie Eno a également travaillé sur les tournages de La Petite voleuse de Claude Miller, Arizona Dream d'Emir Kusturica ou encore Haut, bas, fragile de Jacques Rivette.


  • Type d'objet : Photographie de tournage
  • Support : Diapositive
  • Auteur : Nathalie Eno
  • Année : 1989
  • Pays : France
  • Format : 5 x 5 cm
  • Crédits : © Nathalie Eno