En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Photographie de tournage de « The Crimson Kimono » (Samuel Fuller, 1959)

11 janvier 2018

Samuel Fuller et son équipe image se préparent à passer à l'action dans une rue de Little Tokyo à Los Angeles. Le cinéaste (avec les lunettes de soleil) tourne son 13e film, The Crimson Kimono. Le premier clap a eu lieu le 19 février 1959.

À droite du cliché, le directeur de la photo Sam Leavitt, avec son sempiternel chapeau, recevra deux mois plus tard l'Oscar pour The Defiant Ones (La Chaîne, Stanley Kramer, 1958). Devant la caméra – une Mitchell BNCR – on aperçoit Fuji, lutteur professionnel et cascadeur californien d'origine japonaise qui, après une première apparition à l'écran dans House of Bamboo (Fuller, 1955) jouera une trentaine de rôles au cinéma et à la télévision. Il interprète ici un coréen herculéen nommé Shuto, recherché pour être interrogé dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'une danseuse burlesque. Tentant d'échapper à l'inspecteur Jœ Kojaku (James Shigeta), il déboule vers la caméra pour venir se cacher devant le camion blanc avant de s'enfuir à nouveau. L'acteur est ici prêt à tourner le bref plan suivant, situé à la 28e minute du film, où il est montré, visage plein cadre, jusqu'à ce que la caméra panote pour le suivre fuyant dans une rue adjacente sur le trottoir d'en face.

Le Los Angeles City Hall s'impose à l'arrière-plan. Construit en 1928, le bâtiment Art déco haut de 138 mètres est présent dans de nombreuses scènes du film qui s'ouvre et se ferme sur la ville scintillant dans la nuit. Fuller filme à l'arrache dans les rues de L.A, parfois en caméra cachée, des bas-fonds au centre-ville. Un décor urbain dont l'importance inscrit ce thriller – plus sentimental que criminel – dans la veine semi-documentaire du Film Noir, passé en extérieurs naturels depuis une bonne décennie. Pour Fuller, « ce qu'il y a de noir dans Crimson Kimono, c'est la façon dont on l'a tourné. »


  • Type d'objet : Photographie de tournage
  • Support : Tirage argentique
  • Année : 1959
  • Pays : États-Unis
  • Format : 25 x 21 cm
  • Crédits : Droits réservés