En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Quel avenir pour la pellicule ? État des lieux

Quel avenir pour la pellicule ? État des lieux
Table ronde

Rencontre avec Steven Overman, Benjamin Alimi, Brian Meacham et Laurent Cormier.

La révolution numérique a profondément fait évoluer la filière cinématographique. Pourtant, récemment, on a pu assister à un retour relatif de l'argentique. Avec le soutien de cinéastes, de directeurs de la photographie, la production de pellicule et le tirage en laboratoire ont pu être préservés. Un mouvement s'est aussi organisé au sein des archives en Europe et aux États-Unis en faveur de la conservation et de la projection en 35 mm.


Cette table ronde sera suivie d’une rencontre avec Michel Hazanavicius et Guillaume Schiffman (sous réserve), animée par Frédéric Bonnaud.


Steven Overman est président et directeur général du marketing cinéma chez Kodak.

Benjamin Alimi est directeur commercial du cinéma de patrimoine et de la post-production chez Hiventy.

Brian Meacham est responsable des archives et des collections au Yale Film Study Center. Il travaille également à l'Academy Film Archive de Los Angeles. Il est membre du comité directeur de la FIAF.

Laurent Cormier est le directeur du patrimoine cinématographique au Centre national de la cinématographie et de l'image animée.

Guillaume Schiffman est directeur de la photographie. Il a travaillé, entre autres, avec Claude Miller, Michel Hazanavicius et Emmanuelle Bercot. En 2014, il a supervisé la restauration du Dernier métro de François Truffaut.

Michel Hazanavicius a réalisé OSS 117 : Le Caire, nid d’espion (2006) et sa suite, Rio ne répond plus (2009). Il a remporté l’Oscar du meilleur réalisateur pour The Artist (2011). Il prépare actuellement Le Redoutable, sur Jean-Luc Godard, qu’il a tourné en pellicule.