En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Cruels

Les Cruels
I Crudeli

Sergio Corbucci
Italie-Espagne / 1966 / 90 min

Avec Joseph Cotten, Norma Bengell, Aldo Sambrell.

Jonas, un ex-soldat confédéré, ne peut se résoudre à la victoire des forces de l'Union. Il établit un plan pour reformer l'armée sudiste : voler une importante somme d'argent à l'ennemi et la convoyer à travers le désert.


Copie neuve Filmoteca Española. Version espagnole.

Séances

Séances passées

  • Les Cruels (Sergio Corbucci / Italie-Espagne / 1966 / 90 min / 35 mm / VOSTF / (Version espagnole sous-titrée en français))

  • Les Cruels (Sergio Corbucci / Italie-Espagne / 1966 / 90 min / 35 mm / VOST espagnol)

Générique

Réalisateur : Sergio Corbucci
Assistants réalisateurs : Ruggero Deodato, Mario Berriatúa
Scénaristes : Ugo Liberatore, José G. Maesso
Auteur de l'oeuvre originale : Albert Band d'après une histoire, Ugo Liberatore d'après une histoire
Sociétés de production : Alba Cinematografica (Roma), Tecisa Film (Madrid)
Producteur : Albert Band
Directeurs de production : Eliseo Boschi, Fernando Ocaña
Directeur de la photographie : Enzo Barboni
Cadreurs : Sergio Bergamini, Jorge Herrero
Ingénieur du son : Umberto Picistrelli
Compositeur de la musique originale : Leo Nichols
Créateur des décors : Jaime Pérez Cubero
Costumier : Nori Bonicelli
Maquilleurs : Piero Mecacci, Francisco Puyol
Coiffeurs : Galileo Mandini, Nieves Calleja
Monteur : Nino Baragli
Scripts : Patrizia Zulini, Isabel Mulá
Photographes de plateau : Angelo Brunetti, José Salvador
Interprètes : Joseph Cotten (Jonas), Norma Bengell (Claire), Julián Mateos (Ben), Ángel Aranda (Nat), Claudio Gora (le révérend Pierce), Gino Pernice (Jeff), María Martín (Kitty), Julio Peña (le sergent Tolt), Enio Girolami (le lieutenant Soublette), Claudio Scarchilli (le caporal indien), Aldo Sambrell (Pedro), Benito Stefanelli (Slim), José Nieto, Alvaro deLuna, Rafael Vaquero, Giovanni Ivan Scratuglia, Simon Arriaga, José Canalejas