En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Le Veuf

Le Veuf
Il Vedovo

Dino Risi
Italie / 1959

Avec Alberto Sordi, Franca Valeri.

Alberto Nardi, homme d'affaires médiocre et dépensier, est marié à la riche et dominatrice Elvira. Il apprend sa mort dans un accident de train. Mais comment cacher sa joie en ce temps de deuil ?


Restauré en 2K par SNC et Movietime. Ressortie en salles à l'été 2017 par Les Acacias.


La fin des années 1950 a vu se développer un genre cinématographique spécifiquement transalpin dont Dino Risi est sans aucun doute le représentant le plus génial et cinglant. De même que le néoréalisme avait mis en récits et en images les temps difficiles de l'après-guerre, cette « comédie à l'italienne » prospère dans ses premières années sur le terreau du boom économique que connaît alors la Péninsule, pour radiographier impitoyablement la mutation du pays et l'évolution des mœurs et des caractères qui l'accompagnent. Le Veuf appartient à une première salve de comédies signées Risi qui culminera provisoirement en 1962 avec Le Fanfaron. Relégué dans les premières lignes d'une filmographie très fournie (plus d'une cinquantaine de titres couvrant la seconde moitié du XXe siècle) et comptant plusieurs sommets de noirceur grinçante, c'est un film qui mérite amplement d'être redécouvert et goûté pour sa mise en scène d'une impeccable efficacité et l'inventivité bouffonne mais toujours sagace des situations à travers lesquelles Risi mène ses personnages tambour battant. Alberto Sordi, l'un des acteurs fétiches du cinéaste et du genre, redoutable de précision dans un jeu tantôt virevoltant, tantôt suspendu et quasi bovin, est une figure du nouveau mâle, chef d'entreprise déconfit malmené par le dédain et la fortune personnelle de sa femme (l'étonnante Franca Valeri, qui montre comment mépriser affectueusement), mais à qui rien ne saurait faire perdre sa superbe de parvenu sûr de son statut. Entouré de son chauffeur, ses créanciers, son bras droit fidèle, ses ouvriers, sa jeune maîtresse (et la famille de celle-ci, mamma et sœurs cadettes), Sordi donne un visage et un corps à ce personnage de son temps, individualiste et veule, obsédé par la réussite et le conformisme. Avec un soupçon de lutte des classes et de guerre des sexes, Le Veuf est un tableau de mœurs incisif qui s'offre le luxe de virer sur la toute dernière ligne droite au film criminel haletant et hilarant.

Nicolas Le Thierry d'Ennequin

Séances

Séances passées

  • Le Veuf (Dino Risi / Italie / 1959 / 99 min / DCP / VOSTF)