En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Jeanne Dielman, 23, quai du Commerce 1080 Bruxelles

Jeanne Dielman, 23, quai du Commerce 1080 Bruxelles

Chantal Akerman
Belgique, France / 1975 / 201 min

Avec Delphine Seyrig, Henri Storck, Jacques Doniol-Valcroze.

Trois jours de la vie d'une mère veuve qui se prostitue chez elle pour joindre les deux bouts.


Jeanne fait des « passes à domicile  » et c'est ce qui lui permet de survivre dans une sorte d'indifférence, prise qu'elle est entre ce rituel sexuel lucratif et l'épluchage de pommes de terre.
Le sujet et le parti pris esthétique de Chantal Akerman se fondent sur l'épuisement, exténuation d'une vie d'une part et épuisement plastique d'autre part revendiqué à une époque où l'art conceptuel est aux postes de commande des autres arts.
La puissance du film est intacte aujourd'hui car son ambition fut de donner l'illusion que le déroulement diégétique correspondait au dévidement du temps réel. Pourtant, les cadrages, les infimes mouvements d'appareil et l'impassibilité de Delphine Seyrig parviennent contre toute attente à imprégner le banal appartement d'une « inquiétante familiarité » freudo-hitchcockienne.
Si le film opère, quarante années plus tard, un tel effet dramatique et visuel, et dont la restauration récente accentue encore l'efficience, c'est au travail de lumière qu'on le doit également. L'invention de Chantal Akerman se loge pour partie dans cette virtuose utilisation de la lumière du jour qui change lentement et les formes variables que projettent les lumières artificielles de la ville de laquelle Jeanne s'isole.

Dominique Païni


Restauré par la Cinémathèque Royale de Belgique à partir du négatif original caméra couleur 35 mm.

Séances

Séances passées


Vendredi 2 février 2018, 19h30 - Salle Henri Langlois → 22h55 (202 min)
Séance présentée par Dominique Païni


Jeudi 4 février 2016, 20h00 - Cinéma Christine 21 Hors les murs → 23h25 (202 min)
Séance présentée par Dominique Païni
Billets d'ores et déjà en vente au Christine 21

Générique

Réalisateur : Chantal Akerman
Assistants réalisateurs : Marilyn Watelet, Serge Brodsky, Marianne deMuylder
Scénariste : Chantal Akerman
Dialoguiste : Chantal Akerman
Sociétés de production : Paradise Films (Bruxelles), Unité Trois (Paris)
Producteurs : Evelyne Paul, Corinne Jenart
Distributeur d'origine : Olympic Distribution
Directeur de la photographie : Babette Mangolte
Cadreurs : Bénédicte Delesalle, Nicole Geoffrey
Ingénieurs du son : Alain Marchal, Benie Deswarte, Françoise Van Thienen
Mixeur : Jean-Paul Loublier
Directeurs artistiques : Philippe Graff, Jean-Paul Ferbus
Décorateur : Philippe Graff
Costumier : Philippe Graff
Monteurs : Patricia Canino, Catherine Huhardeaux, Martine Chicot
Script : Danae Maroulacou
Interprètes : Delphine Seyrig (Jeanne Dielman), Henri Storck (le premier client), Jacques Doniol-Valcroze (le deuxième client), Yves Bical (le troisième client), Jan Decorte (Sylvain Dielman)