En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Baisers volés

Baisers volés

François Truffaut
France / 1968 / 90 min

Avec Jean-Pierre Léaud, Delphine Seyrig, Claude Jade.

À peine sorti de l'armée, Antoine Doinel cumule les petits boulots et tombe amoureux de sa patronne.

Séances

Séances passées





Générique

Réalisateur : François Truffaut
Scénaristes : François Truffaut, Claude deGivray, Bernard Revon
Dialoguistes : François Truffaut, Claude deGivray, Bernard Revon
Sociétés de production : Les Films du Carrosse (Paris), Les Artistes Associés
Directeur de production : Claude Miller
Directeur de la photographie : Denys Clerval
Ingénieur du son : René Levert
Compositeur de la musique originale : Antoine Duhamel
Auteur des chansons originales : Charles Trenet
Interprète des chansons originales : Charles Trenet
Décorateur : Claude Pignot
Monteur : Agnès Guillemot
Photographes de plateau : Raymond Cauchetier, Pierre Zucca
Interprètes : Jean-Pierre Léaud (Antoine Doinel), Claude Jade (Christine Darbon), Delphine Seyrig (Fabienne Tabard), Michael Lonsdale (Monsieur Tabard), Daniel Ceccaldi (Monsieur Darbon), Claire Duhamel (Madame Darbon), Harry-Max (Henri), André Falcon (Monsieur Blady), Catherine Lutz (Madame Catherine), Paul Pavel (Julien), Serge Rousseau (l'inconnu), Marie-France Pisier (Colette Tazzi), François Darbon (l'adjudant-chef), Albert Simono (Monsieur Albani), Christine Pellé (la secrétaire de l'agence), Jacques Rispal (Monsieur Colin), Martine Brochard (Madame Colin), Robert Cambourakis (l'amant de Madame Colin), Martine Ferrière (la chef vendeuse), Pascale Dauman (la Parisienne suivie), Carole Noë (la grande fille), Karine Jeantet (une vendeuse), Chantal Banlier (une vendeuse), Madeleine Parard (une prostituée), France Monthell (une prostituée), Liza Braconnier (une prostituée), Jacques Robiolles (le chômeur à la télévision), Jacques Delord (le prestidigitateur), Marcel Mercier (un mécanicien), Joseph Mériau (un mécanicien), Jean-François Adam (Albert Tazzi), Roger Trapp (le patron), Léon Elkenbaum (le dentiste), Marcel Berbert