En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Le Voleur

Le Voleur

Louis Malle
France-Italie / 1966 / 122 min
D'après Le Voleur de Georges Darien.

Avec Jean-Paul Belmondo, Geneviève Bujold, Marie Dubois, Françoise Fabian, Bernadette Lafont.

Dépouillé par un oncle peu scrupuleux, Georges Rendal devient voleur, d'abord par vengeance, puis par conviction. C'est sans états d'âme qu'il saccage les propriétés qu'il pille.


Restauré en 2016 par Gaumont au laboratoire Éclair.


Louis Malle avait lu et aimé le roman de Georges Darien, Le Voleur, paru en 1884. C’est à son retour du Mexique, après Viva Maria !, qu’il se décide à l’adapter. Il s’entoure de Jean-Claude Carrière pour l’adaptation et de Daniel Boulanger aux dialogues. Malle collabore avec une partie de l’équipe du précédent film ; Henri Decaë pour la photographie, Jacques Saulnier pour les décors et Ghislain Uhry pour les costumes. Le Voleur, c’est d’abord l’œuvre d’un auteur anarchiste qui décrit la révolte d’un homme contre l’ordre établi. C’est aussi un livre dans lequel le cinéaste reconnaît une sorte d’alter ego dans le personnage de Georges Randal : « Aucun de mes héros de film ne m’aura été plus proche. Jamais je n’aurais davantage fait le film que je voulais, et me serais senti plus d’affinités avec son personnage central. ». D’une facture très éloignée du cinéma moderne de l’époque, Le Voleur surprit par son ironie, sa noirceur et sa violence contenue.

Florence Fourn

Séances

Séances passées

Samedi 4 mars 2017, 18h00 - Salle Henri Langlois → 20h05 (122 min)
La séance ne sera pas présentée par Jean-Paul Belmondo comme annoncé initialement.
  • Le Voleur (Louis Malle / France-Italie / 1966 / 122 min / DCP)

Générique

Réalisateur : Louis Malle
Assistants réalisateurs : Patrick Bureau, Juan Luis Buñuel
Scénaristes : Jean-Claude Carrière, Louis Malle
Auteur de l'oeuvre originale : Georges Darien
Dialoguiste : Daniel Boulanger
Sociétés de production : NEF - Nouvelles Éditions de Films (Paris), Les Artistes Associés
Directeur de production : Hubert Mérial
Directeur de la photographie : Henri Decae
Ingénieur du son : André Hervée
Compositeur de la musique originale : Henri Lanoë
Décorateur : Jacques Saulnier
Costumier : Ghislain Uhry
Monteur : Henri Lanoë
Script : Elisabeth Rappeneau
Photographes de plateau : Vincent Rossell, Robert Cohen
Interprètes : Jean-Paul Belmondo (Georges Randal), Geneviève Bujold (Charlotte), Marie Dubois (Geneviève), Françoise Fabian (Ida), Bernadette Lafont (Marguerite), Marlène Jobert (Broussaille), Julien Guiomar (La Margelle), Martine Sarcey (Renée), Paul Le Person (Roger-La-Honte), Madeleine Damien (Marie-Jeanne), Irène Daix (La servante anglaise), Monique Mélinand (Mme Maranteuil), Nane Germon (la mère Voisin), Nicole Chollet (Patronne du restaurant), Odette Picquet (patronne hôtel), Charles Denner (Cannonier), Christian Lude (Oncle Urbain), Roger Crouzet (Mouratet), Marc Dudicourt (homme au tambour de basque), Christian deTillière (Armand), Paul Vally (le notaire), Jacques David (l'homme volé), Jean Champion (patron de l'hôtel), Gabriel Gobin (le père Voisin), Jacques Gheusi (Boileau), Fernand Guiot (Van der Buick), Duncan Elliott (le receleur anglais), Jean-Luc Bideau (l'huissier anglais), Pierre Etaix (le pickpocket de Dieppe), Julien Loysel, Gaston Meunier (un invité chez Mouratet), Dario Meschi (patron du "Roi Salomon"), Maurice Auzel (Marcel), Jacqueline Staup (Mme Van der Busch), Jacques Debary (Courbassol), Gilbert Servien (complice du pickpocket)