En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Espions

Les Espions

Henri-Georges Clouzot
France, Italie / 1957
D'après le roman Le Vertige de minuit d'Egon Hostovský.

Avec Gérard Séty, Curd Jürgens, Véra Clouzot, Peter Ustinov.

Le docteur Malik, directeur d'une clinique psychiatrique en faillite, se voit obliger d'accepter d'héberger un espion dans son établissement.


Après l'échec commercial du Mystère Picasso (1955), Clouzot tente de rebondir avec un projet très singulier, une adaptation du roman de l'écrivain tchèque Egon Hostovský. Préparé avec le soin coutumier du cinéaste qui fait « storyboarder » chaque plan, le film bénéficie de la photographie de Christian Matras et d'un casting international dominé par Peter Ustinov, Martita Hunt et Véra Clouzot. Ce sera pourtant un échec, dû à une suite de malentendus entre le réalisateur, la critique et le public. Clouzot avait déclaré qu'à défaut de pouvoir porter Kafka à l'écran, il réalisait Les Espions pour en traduire l'équivalent dans l'absurde. Mais les admirateurs de Kafka subirent une grave déconvenue, ne retrouvant pas ici son univers. Les amateurs de films de genre, alléchés par le titre, en furent également pour leurs frais. Loin du film d'espionnage classique, Les Espions est plutôt une satire du genre (et non une parodie façon Les Barbouzes). Clouzot y dépeint avec une ironie féroce, un univers fait de nonsens et de faux-semblants. Les situations et les dialogues y font souvent mouche. Au final, c'est le film de Clouzot le plus drôle, donc le plus inattendu.

Joël Daire

Séances

Séances passées

Vendredi 24 novembre 2017, 19h00 - Salle Henri Langlois → 21h05 (125 min)
Séance présentée par Sébastien Ronceray
  • Les Espions (Henri-Georges Clouzot / France, Italie / 1957 / 124 min / DCP)

  • Les Espions (Henri-Georges Clouzot / France, Italie / 1957 / 124 min / DCP)

Samedi 6 février 2016, 14h00 - Cinéma Christine 21 Hors les murs → 16h05 (124 min)
Billets d'ores et déjà en vente au Christine 21
  • Les Espions (Henri-Georges Clouzot / France, Italie / 1957 / 124 min / DCP)



Générique

Réalisateur : Henri-Georges Clouzot
Assistants réalisateurs : Robert Ménégoz, Michel Romanoff
Scénaristes : Henri-Georges Clouzot, Jérôme Géronimi
Auteur de l'oeuvre originale : Egon Hostovsky d'après le roman "Le Vertige de minuit"
Adaptateur : Henri-Georges Clouzot
Dialoguistes : Henri-Georges Clouzot, Jérôme Géronimi
Sociétés de production : Filmsonor, Vera Films (Paris), Pretoria Film (Roma)
Producteur : Henri-Georges Clouzot
Producteur associé : Georges Lourau
Directeur de production : Louis deMasure
Distributeur d'origine : Cinédis
Directeur de la photographie : Christian Matras
Cadreur : Gilbert Chain
Ingénieur du son : William Robert Sivel
Compositeur de la musique originale : Georges Auric
Décorateur : René Renoux
Maquilleur : Georges Bouban
Monteur : Madeleine Gug
Script : Denise Morlot
Régisseurs : Roger Boulais, Philippe Senné
Photographe de plateau : Walter Limot
Interprètes : Gérard Séty (le docteur Malik), Curd Jürgens (Alex), Véra Clouzot (Lucie), Peter Ustinov (Michel Kaminski), Sam Jaffe (Sam Cooper), Martita Hunt (Connie Harper), O.E. Hasse (Hugo Vogel), Gabrielle Dorziat (Madame Andrée), Louis Seigner (Valette), Pierre Larquey (le chauffeur de taxi), Paul Carpenter (Howard), Sacha Pitoëff (Léon), Jean Brochard (le surveillant général), Fernand Sardou (Pierre), Robert Lombard (le contrôleur), Daniel Emilfork (Peterson), Clément Harari (Victor), René Bergeron (Gaston), Bernard La Jarrige (le garçon de café), Dominique Davray (l'Alsacienne), Jean-Jacques Lecot (le faux contrôleur), Hubert Deschamps (un espion), Jacques Hilling (un espion), Jacques Ary (le serveur), Charles Bouillaud (un agent), Georgette Anys (la buraliste), Patrick Maurin (le petit Moinet), Roger Houzelstan, José Davilla, Henri Coutet, Louis Bugette, Dominique Ney