En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Belles de nuit

Les Belles de nuit

René Clair
France-Italie / 1952 / 89 min

Avec Gérard Philipe, Martine Carol, Gina Lollobrigida.

Un jeune professeur de musique retrouve dans ses rêves les femmes de son entourage.

Séances

Séances passées



Générique

Réalisateur : René Clair
Assistants réalisateurs : Michel Boisrond, Serge Vallin
Scénariste : René Clair
Collaborateurs scénaristiques : Pierre Barillet, Jean-Pierre Grédy
Dialoguiste : René Clair
Sociétés de production : Franco-London-Film (Paris), Rizzoli Film (Roma)
Producteur : Henry Deutschmeister
Directeur de production : Léon Carré
Distributeur d'origine : Gaumont
Directeur de la photographie : Armand Thirard
Cadreur : Robert Juillard
Ingénieur du son : Antoine Petitjean
Compositeur de la musique originale : Georges Van Parys
Décorateur : Léon Barsacq
Costumier : Rosine Delamare
Maquilleur : Marcel Bordenave
Coiffeurs : Jules Chanteau, René Daudin
Monteurs : Louisette Hautecoeur, Denise Natot
Script : Francine Corteggiani
Régisseur : André Hoss
Coordinateur des effets spéciaux : Nicolas Wilcke
Photographe de plateau : Henri Thibault
Interprètes : Gérard Philipe (Claude), Martine Carol (Edmée de Villebois), Gina Lollobrigida (la caissière du café et Leïla), Magali deVendeuil (Suzanne), Raymond Bussières (Roger), Bernard La Jarrige (Léon), Jean Parédès (Paul), Raymond Cordy (Gaston, le marquis et le chef d'orchestre), Marilyn Buferd (la postière et Madame Bonacieux), Paolo Stoppa (le directeur de l'opéra), René-Jean Chauffard (Monsieur de Villebois et le mari d'Edmée), Bernard Dhéran (l'aviateur), Pierre Palau (le vieux monsieur), Paul Demange (le loueur de pianos), Albert Michel (le facteur et le gardien de prison), Jean Ozenne (l'administrateur de l'opéra), Paul Faivre (l'huissier de l'opéra), Henri Marchand (l'abbé), Mathilde Casadesus (la gouvernante de Suzanne), Madeleine Barbulée (la cliente de la poste), Jane Pierson (une cliente au guichet de la poste), Jean Sylvain (un client au guichet de la poste), Jacques Beauvais (le garçon de café 1900), Georges Bever (le garçon de café 1952 et un musicien), Marcel Charvey (un témoin au duel), Bernard Musson (un témoin au duel), Max Dalban (l'Algérien aux ciseaux), André Dalibert (le général), Yannick Malloire (la fille d'Edmée), Alain Malloire (un fils d'Edmée), Michel Malloire (un fils d'Edmée), Léon Larive (un révolutionnaire), Jean Daurand (un révolutionnaire), René Fluet (un déménageur et une aide du bourreau), Eugène Stuber (un déménageur et une aide du bourreau), Georges Paulais (le compositeur), Henri Niel (le président du Conseil), Monique Aïssata (l'esclave noire de Leïla), Robert Balpo (le proviseur), Palmyre Levasseur (la passante au parapluie), François Richard (Sanson, le bourreau), Julien Maffre (un agent devant le commissariat), Bernard Farrel (un sans-culotte), Gil Delamare (un mousquetaire), Jacky Blanchot (un Algérien et un mousquetaire), Joe Davray (un frère de Leïla et un mousquetaire), Edouard Francomme (un valet du marquis, un sans-culotte, un Algérien et un badaud devant la pharmacie), Guy Henry (un mousquetaire et un homme des cavernes), Jimmy Perrys (un homme au café), Marcel Rouzé (un officier), Roger Vincent (un spectateur), Christian Chantal, Monique Darval, Pierre Fleta, Jores, Marcelle Legendre, Franck Maurice, Marcel Méral, Jean Morel, François Nadal, Piot, Chantal Tirède