En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Bellissima

Bellissima

Luchino Visconti
Italie / 1951 / 113 min

Avec Anna Magnani, Walter Chiari, Tina Apicella, Alessandro Blasetti.

Dans l'Italie de l'après-guerre, le réalisateur Blasetti organise un casting à Cinecittà pour trouver l'enfant qui jouera dans son prochain film. Maddalena y voit l'occasion pour sa fille Maria de vivre une vie meilleure. Elle sacrifie son mariage et ses économies pour lui offrir les leçons qui feront d'elle une star. Arrive enfin le grand jour des essais.

Séances

Séances passées


Générique

Réalisateur : Luchino Visconti
Assistants réalisateurs : Francesco Rosi, Franco Zeffirelli
Scénaristes : Cesare Zavattini, Suso Cecchi D'Amico, Francesco Rosi, Luchino Visconti
Dialoguiste : Luchino Visconti
Société de production : Società Film Bellissima
Producteur : Salvo D'Angelo
Directeurs de la photographie : Piero Portalupi, Paul Ronald
Cadreurs : Oberdan Trojani, Idelmo Simonelli
Ingénieur du son : Ovidio Del Grande
Compositeur de la musique originale : Franco Mannino
Décorateur : Gianni Polidori
Costumier : Piero Tosi
Maquilleur : Alberto De Rossi
Monteur : Mario Serandrei
Script : Rinaldo Ricci
Interprètes : Anna Magnani (Maddalena Cecconi), Walter Chiari (Alberto Annovazzi), Tina Apicella (Maria Cecconi), Gastone Renzelli (Spartaco Cecconi), Tecla Scarano (Tilde Sperlanzoni), Arturo Bragaglia (le photographe), Lola Braccini (la femme du photographe), Linda Sini (Mimetta), Liliana Mancini (Iris), Nora Ricci (la vendeuse), Gisella Monaldi (la concierge), Teresa Battaggi (la mère snobe), Alessandro Blasetti (dans son propre rôle), Vittorio Glori (dans son propre rôle), Mario Chiari (dans son propre rôle), Geo Taparelli (dans son propre rôle), Filippo Mercati (dans son propre rôle), Corrado Mantoni (dans son propre rôle), Luciano Caruso, Michele Di Giulio, Pietro Fumelli, Lilly Marchi, Sonia Marinelli, Guido Martufi, Anna Nighel, Lina Rossoni