En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Le Rêve du papillon

Le Rêve du papillon
Il Sogno della farfalla

Marco Bellocchio
Italie-Suisse-France / 1993 / 100 min

Avec Thierry Blanc, Bibi Andersson, Nathalie Boutefeu, Henry Arnold.

Un jeune acteur a décidé dès l'âge de quatorze ans de ne plus s'exprimer à travers les mots, en dehors du théâtre.

Séances

Séances passées


Générique

Réalisateur : Marco Bellocchio
Assistants réalisateurs : Daniela Ceselli, Gianpaolo Conti, Francesca Pirani
Scénariste : Massimo Fagioli
Société de production : Filmalbatros Produzione (Roma)
Coproduction : Pierre Grise Productions (Paris), Waka Films A.G.
Producteurs : Stefano Munafo, Marco Bellocchio
Coproducteurs : Silvia Moser, Martine Marignac
Producteur exécutif : Livio Negri
Directeur de production : Roberto Manni
Directeur de la photographie : Yorgos Arvanitis
Ingénieurs du son : Remo Belli, Andreas Litmanowitsch, Paolo Venditti
Mixeurs : Tonino Anastasi, Paolo Logli
Compositeur de la musique originale : Carlo Crivelli
Compositeur de la musique préexistante : Dimitri Nicolau "La Belle et la bête" Opera n°68
Costumier : Lia Francesca Morandini
Maquilleur : Mario Scutti
Coiffeur : Sabrina Romanelli
Monteur : Francesca Calvelli
Graphiste : Raffaella Marchetti
Coordinateur des effets sonores : Sergio Basili
Photographe de plateau : Nicole Alexandropoulos
Interprètes : Thierry Blanc (Massimo), Bibi Andersson (la mère), Nathalie Boutefeu (Anna), Henry Arnold (Carlo), Carla Cassola (la deuxième vieille femme), Simona Cavallari (la jeune fille), Consuelo Ciatti (l'actrice dans la partie de Nathalia), Giusy Frallonardo (l'actrice), Ketty Fusco (la troisième vieille femme), Sergio Graziani (le vieux jardinier), Roberto Herlitzka (le père), Anita Laurenzi (la première vieille femme), Viviana Natale (l'autostoppeur), Aleka Paisi (la bergère), Antonio Pennarella (le gitan), Patrizia Punzo (l'actrice dans la partie d'Electre), Michael Seyfried (le directeur)