En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
L'Intendant Sansho

L'Intendant Sansho
山椒大夫 [Sanshō Dayū]

Kenji Mizoguchi
Japon / 1954 / 125 min

Avec Kinuyo Tanaka, Eitarô Shindo, Kyôko Kagawa.

Au XIIe siècle, l'épouse d'un gouverneur et ses enfants sont enlevés par des brigands.


« Cher ami, je n'irai pas revoir L'Intendant Sansho à l'ouverture de la rétrospective Kenji Mizoguchi, jeudi soir à la Cinémathèque. Je ne peux pas, pour cette fois, car à chaque nouvelle vision ce film me détruit. Mais si je bénéficie d'un tant soit peu de crédit auprès de toi, je te supplie d'y aller. C'est même la seule chose à faire. Car on pourrait vouer son existence à faire découvrir un film aussi terriblement beau – mais beau n'est peut-être plus le mot – aussi terriblement juste, sur l'horreur intolérable du réel, écrasant la pauvre créature humaine, broyant le corps souffrant, avant que l'impensable de l'idée émancipatrice ne soit enfin pensé, énoncé, écrit et promulgué, comme une injure au possible. Tout ce que je peux te souhaiter, si tu ne l'as pas encore vu, c'est d'être à ton tour détruit par ce film. Car de cela naîtra forcément quelque chose de nouveau. De nouveau et d'entier. » (Mathieu Macheret)

Séances

Séances passées


Jeudi 15 mars 2018, 20h00 - Salle Henri Langlois → 22h05 (125 min)
Ouverture de la rétrospective

Générique

Réalisateur : Kenji Mizoguchi
Assistant réalisateur : Tokuzo Tanaka
Scénaristes : Fuji Yahiro, Yoshikata Yoda
Auteur de l'oeuvre originale : Ogai Mori d'après la nouvelle "Sansho dayu"
Société de production : Daiei Motion Picture Company (Tokyo)
Producteur : Masaichi Nagata
Directeur de la photographie : Kazuo Miyagawa
Cadreur : Shôzô Tanaka
Ingénieur du son : Iwao Ôtani
Compositeurs de la musique originale : Fumio Hayasaka, Kinshichi Kodera, Tamekichi Mochizuki
Directeur artistique : Hiromoto Ito
Décorateurs : Hisakazu Tsuji, Kosaburô Nakajima
Costumier : Shima Yoshizane
Maquilleur : Masanori Kobayashi
Coiffeur : Ritsu Hanai
Monteur : Mitsuzô Miyata
Régisseur : Hisakazu Tsuji
Photographe de plateau : Ennosuke Asada
Interprètes : Kinuyo Tanaka (Tamaki), Eitarô Shindo (l'intendant Sansho), Kyôko Kagawa (Anju), Yoshiaki Hanayagi ( (Zushio), Akitake Kono (Taro), Masao Shimizu (Masauji Taira), Ken Mitsuda (le premier ministre Fujiwara), Kazukimi Okuni (Norimura), Yôko Kosono (Kohagi), Kimiko Tachibana (Namiji), Ichirô Sugai (le ministre de la justice), Teruko Omi (Nakagimi), Masahiro Katô (Zushio enfant), Keiko Enami (Anju enfant), Chieko Naniwa (Ubatake), Kikue Mori (La prêtresse), Ryosuke Kagawa (Ritsushi Kumotake), Kanji Koshiba (Kaikudo Naito), Shinobu Araki (Sadaya), Reiko Kongô (Shiono), Shôzô Nanbu (Masasue Taira), Ryônosuke Azuma (le seigneur), Saburo Date (Kimpei), Sumao Ishihara (Yakko), Ichiro Amano (un garde), Yukio Horikita (Jiro), Hachiro Okuni (Saburo Miyazaki), Jun Fujikawa (Kanamaru), Akiyoshi Kikuno (un garde), Soji Shibata (Sado), Akira Shimizu (le marchand d'esclave), Goro Nakanishi (un garde), Eiji Ishikura (un fermier), Midori Komatsu (la femme dand le port), Tokio Oki (l'homme dans le port), Akira Shiga (un fermier), Sachio Horikita, Keiko Koyonagi, Kazuko Maeda, Bontaro Akemi