En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Tueurs

Les Tueurs
The Killers

Robert Siodmak
Etats-Unis / 1946 / 103 min
D'après Ernest Hemingway.

Avec Burt Lancaster, Ava Gardner, Edmond O'Brien.

Un soir, deux tueurs assassinent «le Suédois» dans une station-service. Le détective Reardon enquête sur cette disparition et découvre que tout le ramène à la mystérieuse Kitty Collins.


Restauré par Universal Pictures, en collaboration avec la Film Fondation. Remerciements à Martin Scorsese et Steven Spielberg pour leurs conseils sur cette restauration.


Prenant pour point de départ une nouvelle d’Hemingway, Les Tueurs propose dès 1946 une somme des motifs du film noir, par sa thématique (l’intrigue criminelle, le poids de la culpabilité et d’un destin incarné par la femme fatale), sa structure narrative (une polyphonie de flashbacks qui reconstituent le puzzle rétrospectif de la déchéance du héros) et bien sûr son style plastique, que Robert Siodmak et son chef opérateur Woody Bredell avaient contribué à définir dès Phantom Lady (1944), dans la lignée de Schüfftan. Le ténébrisme du film, qui sculpte dans l’image des blocs obscurs ou aveuglants, découpant ombres portées et contre-jours, confère bien sûr au noir et aux lumières une valeur symbolique, d’ailleurs réversible (l’éclair annihilant des coups de feu), mais toujours en respectant la vraisemblance de sources lumineuses souvent raréfiées et identifiables (low-key lighting). Inversement, le hold-up tourné en plan-séquence (seul flashback censément « objectif ») opte pour le gris d’une image pseudo-documentaire. De même, la claustrophobie de décors en trois dimensions filmés en contre-plongée (le diner initial) allie crédibilité et expressivité. Enfin, l’usage ostensible de toiles peintes oscille entre déréalisation du prosaïque (le paysage urbain de Philadelphie vu d’une terrasse) et regain de lyrisme : le ciel ennuagé lors de l’enterrement, scène diurne qui se pare des couleurs de la nuit, et surtout le firmament étoilé contemplé d’une cellule de prison, nappe noire trouée de lumières qui suggère que la vie n’est qu’un songe.

Serge Chauvin

Séances

Séances passées

  • Les Tueurs (Robert Siodmak / Etats-Unis / 1946 / 103 min / DCP / VOSTF)




Générique

Réalisateur : Robert Siodmak
Assistant réalisateur : Melville Shyer
Scénaristes : Anthony Veiller, Richard Brooks, John Huston
Auteur de l'oeuvre originale : Ernest Hemingway d'après la nouvelle "The Killers"
Sociétés de production : Universal Pictures, Mark Hellinger Productions
Producteur : Mark Hellinger
Distributeur d'origine : Universal Pictures
Directeur de la photographie : Woody Bredell
Ingénieurs du son : Bernard B. Brown, William Hedgcock
Compositeur de la musique originale : Miklós Rózsa
Auteurs des chansons originales : Jack Brooks "The More I know of love", Miklós Rózsa "The More I know of love"
Directeurs artistiques : Jack Otterson, Martin Obzina
Décorateurs : Russell A. Gausman, Edward R. Robinson
Costumier : Vera West
Maquilleur : Jack P. Pierce
Coiffeur : Carmen Dirigo
Monteur : Arthur Hilton
Coordinateur des effets spéciaux : D.S. Horsley
Interprètes : Burt Lancaster (Ole Andersen, dit le Suédois/Pete Lunn), Ava Gardner (Kitty Collins), Edmond O'Brien (James Reardon), Albert Dekker (Big Jim Colfax), Sam Levene (le lieutenant Sam Lubinsky), Vince Barnett (Charleston), Virginia Christine (Lilly Harmon Lubinsky), Jack Lambert (Dum-Dum Clarke), Charles D. Brown (Packy Robinson), Donald MacBride (R. S. Kenyon), Charles McGraw (Al, le premier tueur), William Conrad (Max, le second tueur), John Miljan (Jake), Phil Brown (Nick Adams), Queenie Smith (Mary Ellen Doherty, dite Queenie), Garry Owen (Joe Smalley), Harry Hayden (George, le patron du snack-bar), Bill Walker (Sam, le cuisinier), Jeff Corey (Blinky Franklin), Wally Scott (Charlie), Gabrielle Windsor (Ginny Bryson), Harry Brown (le trésorier), Beatrice Roberts (l'infirmière), Howard Freeman (le chef de la police de Brentwood), John Berkes (Plunther), John Sheehan (un médecin), George Anderson (un médecin), Charles Middleton (le fermier), Al Hill (un client), Noel Cravat (Lou Tingle), Neal Dodd (le pasteur), Vera Lewis (Madame Hirsch, la propriétaire), Howard Negley (un policier), Perc Launders (un policier), Geoffrey Ingham (un policier), Milton Wallace (un serveur), John Trebach (un serveur), Nolan Leary (un serveur), Ann Staunton (Stella, la secrétaire de Reardon), William Ruhl (le conducteur), Therese Lyon (l'intendante), Ernie Adams (le petit homme qui suit Kitty), Jack Cheatham (le chauffeur de la police), Ethan Laidlaw (le conducteur), Michael Hale (Pete), Wally Rose (le barman), Audley Anderson (l'assistant du trésorier), Mike Donovan (le pointeur), Rex Dale (un homme)