En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
En route pour la gloire

En route pour la gloire
Bound For Glory

Hal Ashby
États-Unis / 1976 / 147 min

Avec David Carradine, Ronny Cox, Melinda Dillon.

Durant les années 1930, le chanteur de folk texan Woody Guthrie laisse derrière lui sa famille pour partir vivre son rêve californien.


Portrait mâtiné de road movie de Woody Guthrie, compositeur folk américain des plus prolifiques, En route pour la gloire retrace son parcours dans le contexte des années 1930, de médiocre peintre, guérisseur de fortune et guitariste de folklore, en voyageur clandestin, vagabondant de train en train, jusqu'à sa carrière naissante de chanteur populaire et contestataire. Hal Ashby filme l'exode massif des paysans du Texas et de l'Oklahoma vers les vergers de la Californie à la prospérité trompeuse et réalise une fresque sociale dans le décor des Raisins de la colère. Alors que la Grande Dépression pousse des milliers d'Américains à quitter leur foyer et prendre la route en quête d'une vie meilleure, fuyant la faim et les récoltes anéanties par les tempêtes de poussière, c'est la brutalité des employeurs qui les attend au bout de leur exode périlleux. Woody Guthrie, incarné par David Carradine dans un rôle sur mesure (lui-même chanteur compositeur de folk), découvrira la capacité de sa musique à véhiculer un message d'adhésion aux syndicats et à exhorter la rébellion des plus démunis. Si Garrett Brown, chanteur folk (lui aussi !) devenu technicien publicitaire puis opérateur de prises de vues, a testé en 1976 le Steadicam sur les tournages de Marathon Man de John Schlesinger et Rocky de John G. Avildsen, c'est sur celui d'En route pour la gloire que le tout premier plan-séquence filmé avec cette invention sera réalisé. D'un plan large au-dessus d'un camp de réfugiés, la caméra plonge jusqu'à repérer et suivre Woody Guthrie qui se fraie un chemin dans une foule dense de migrants tentant de se faire embaucher par des patrons pour la cueillette de fruits. La prouesse technique de ce plan, qui contribue à caractériser un sentiment d'empathie du personnage pour ses compagnons d'infortune, valut au chef opérateur, Haskell Wexler, l'Oscar de la meilleure photographie.

Élise Girard

Séances

Séances passées

Vendredi 15 mars 2019, 16h30 - Salle Jean Epstein → 19h00 (147 min)
Séance présentée par Garrett Brown