En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Spring Night, Summer Night

Spring Night, Summer Night

Joseph L. Anderson
États-Unis / 1967 / 82 min

Avec Larue Hall, Ted Heimerdinger, Marjorie Johnson.

Aîné d'une famille de fermiers, Carl éprouve une jalousie maladive envers sa demi-sœur Jessie, avec laquelle il couche dans un moment d'égarement. Il disparaît ensuite, et quand il revient quelques mois plus tard dans la maison familiale, il trouve Jessie enceinte.


Restauré avec le soutien de Nicolas Winding Refn et la Cinema Preservation Alliance. Le montage d'origine du film a pu être reconstruit avec l'aide Joseph L. Anderson et Franklin Miller. L'équipe a accédé à tous les éléments qui avaient été retranchés du négatif original 35 mm.


Pièce maîtresse du cinéma indépendant américain des années 1960, Spring Night, Summer Night n'en est pas moins une œuvre qui revient de loin, et même de très loin. Autoproduit et tourné en 1965 par un professeur de cinéma de l'Ohio aidé de certains de ses étudiants, le film est achevé en 1967 et projeté au festival de Pesaro. Il est également sélectionné au prestigieux New York Film Festival, mais en est exclu à la dernière minute pour laisser place à Faces de John Cassavetes. La carrière américaine de Spring Night... ne s'en remettra pas, et les auteurs seront ainsi réduits à le céder à un distributeur de cinéma d'exploitation qui fera ajouter des scènes sexy et sortira le résultat sous le titre racoleur de Miss Jessica is Pregnant. Un comble, puisque le film d'origine se distingue précisément par son traitement digne et sensible d'un sujet délicat : un cas d'inceste dans un milieu de fermiers pauvres du massif des Appalaches. Dépeints sans le moindre misérabilisme, les personnages sont pris dans des dilemmes moraux inextricables en raison de secrets de famille s'étalant sur plusieurs générations. Considéré comme un rare exemple de transplantation du cinéma néoréaliste italien aux États-Unis, le montage initial a heureusement été reconstitué et restauré sous la houlette de Nicolas Winding Refn. Dernière ironie du sort, cette version originelle, invisible depuis un demi-siècle, a été présentée cette année... au New York Film Festival.

Gilles Esposito

Séances

Séances à venir

Ajouter 2019-03-16 21:30:00 2019-03-16 21:30:00 Europe/Paris La nuit Nicolas Winding Refn Spring Night, Summer Night Night Tide The Maidens of Fetish Street Santo vs Evil Brain Salle Salle Henri Langlois - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr