En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Single Man

Single Man
Guanggun'er

Hao Jie
Chine / 2010 / 94 min

Avec Zhenjun Yang, Youzhong Liang, Chunying Liang.

Cette dérive affectueuse sur la vie sexuelle et affective de quatre papys célibataires dans un village perdu du Hebei, tournée avec des non-professionnels, révèle une Chine inconnue, ribaude, madrée, travaillée par le désir.


Film inédit en France. Prix spécial du jury (Festival FILMeX, Tokyo).


Perché dans les montagnes du Hebei, à 150 km de Pékin, le petit village de Gu Jia Gou compte plus d’hommes que de femmes. Certains font appel à des trafiquants pour acheter des mariées en provenance du Sichuan, d’autres sont condamnés au célibat. Tel est le cas des quatre papys dont Hao Jie raconte l’histoire. Le Vieux Yang, Gu Lin, Grosse-Tête et Liu Ruan aiment se retrouver pour fumer et papoter ensemble, se souvenir de leur jeunesse, et discuter des moyens de pouvoir satisfaire leurs désirs sexuels. Lao Yang est toujours amoureux d’Eryatou, dont les parents étaient opposés à leur mariage. Elle a fini par épouser le chef du village, mais file souvent en douce pour rejoindre son béguin de jeunesse derrière les fagots. Eryatou est une femme sensuelle, généreuse, avec beaucoup de sens pratique, et un besoin d’argent pour financer les études de son petit génie de fils. De là à échanger, avec bonhommie, ses faveurs contre des petits cadeaux de la part des autres célibataires, il n’y a qu’un pas. Cet équilibre érotique, où tout le monde trouve son compte, est menacé quand Gu Lin suggère au Vieux Yang que ce dont il a vraiment besoin, ce ne sont pas des amours furtives, mais une épouse bien à lui.
Single Man est le film de fin d’études de Hao Jie à l’Institut de Cinéma de Pékin. Né à Gu Jia Gou, il a fait appel aux gens de sa famille, aux voisins de son enfance, qui interprètent leurs propres rôles et dont la vie intime ne cesse de surprendre le spectateur. De plus, il truffe le film d’emprunts au riche folklore de la région (dont le er en tai, qui sera le sujet de son second long métrage, The Love Songs of Tiedan) – dépassant la simple farce villageoise pour dresser un portrait sensible, affectueux, ironique et juste, de ces hommes aux désirs invisibles.


Né en 1981 dans le Hebei, Hao Jie fut ce jeune homme qui fondit en larmes quand il apprit qu’il était le premier de son village à être admis à l’université. À l’Institut de Cinéma de Pékin, il réalise Single Man (2010), tourné avec une caméra numérique et presque entièrement avec des non-professionnels. Le second volet de sa trilogie, The Love Songs of Tiedan (2012) suit les amours contrariées d’un chanteur de musique traditionnelle er en tai. Avec le troisième volet, My Original Dream (2015), il épouse le parcours d’un jeune provincial découvrant sa vocation de cinéaste après avoir perdu la fille qu’il aimait.

Bérénice Reynaud

Séances

Séances passées

  • Coal Spell (Sun Xun / Chine / 2008 / 8 min / Numérique / VOSTF / Film inédit en France.)
  • Shock of Time (Sun Xun / Chine / 2006 / 5 min / Numérique / VOSTF / Film inédit en France.)
  • Single Man (Hao Jie / Chine / 2010 / 94 min / DCP / VOSTF / Film inédit en France.)

Jeudi 12 janvier 2017, 21h30 - Salle Georges Franju → 23h20 (107 min)
Séance présentée par Bérénice Reynaud
  • Coal Spell (Sun Xun / Chine / 2008 / 8 min / Numérique / VOSTF / Film inédit en France.)
  • Shock of Time (Sun Xun / Chine / 2006 / 5 min / Numérique / VOSTF / Film inédit en France.)
  • Single Man (Hao Jie / Chine / 2010 / 94 min / DCP / VOSTF / Film inédit en France.)

Générique

Réalisateur : Hao Jie
Scénaristes : Jie Hao, Qitian Hao, Cuilan Yang
Producteurs : Zhifeng Li, Huiying Yu
Directeur de la photographie : Pu Du
Cadreur : Jinguang Fan
Ingénieurs du son : Jing Qiao, Shuo Wang
Directeur artistique : Lei Wang
Décorateurs : Bujin Gu, Jinde Wang, Weida Wang, Yan Wang, Zhiwen Zhang
Monteurs : Pu Du, Jie Hao, Lan Ye
Interprètes : Zhenjun Yang (le vieux Yang), Tianguang Du (Gu Lin), Youzhong Liang (Liang dit La grosse tête), Chunying Liang (Liuruan), Lan Ye (la fille du Sichuan), Suzhen Wang (le femme du chef de village), Zhipeng Hang (Qiaosan), Zhenbin Wang (Hao, le chef de village), Jia Zhao (la masseuse), Pu Du (le trafiquant d'armes), Fan Zhao (un trafiquant), Shiyu Han (la petite fille), Jinguang Fan (l'homme fort), Lin Chen (le coiffeur), Ling Qin (un vendeur de pastèques), Zhaozhi Huang (la femme de Gu Lin), Yushan Cao (Liu), Xingxing Li (la belle-soeur de Gu Lin), Zicheng Li (Liuruan, enfant), Guangming Li (le père de Liuruan), Hong Li (un vendeur de pastèques), Xuedong Liu (le vieux Yang), Shanliang Pang (le majordome de Liuruan), Qiang Shi (Gu Lin, jeune), Weizheng Shi (Ergen), Wenxi Shi (Eryatou, jeune), Yafan Shi (une faucheuse de foin), Yanxia Sun (une faucheuse de foin), Jinde Wang (le père de Qiaosan), Lei Wang (le troisième frère), Xiaoping Wang (la femme de Liuruan), Yu Wang (Liang dit La grosse tête, jeune), Hailan Wen (la mère de Qiaosan, jeune), Cuilan Yang (le mère d'Eryatou), Zhanbiao Yang (l'homme sourd), Chengying Yu (la femme étrange), Xiuhua Zhang (Wen), Zikuan Zhang (l'entrepreneur), Meifang Zhao (la mère de Liuruan), Quanyi Zhou (le facteur)