En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Toute la mémoire du monde

La deuxième édition de Toute la mémoire du monde a comme invité d'honneur William Friedkin. Nous sommes heureux et fiers d'accueillir l'auteur de Sorcerer (Le Convoi de la peur, le remake du film d'Henri-Georges Clouzot Le Salaire de la peur), qu'il viendra présenter dans une version restaurée. William Friedkin a accepté avec enthousiasme une carte blanche, choisissant cinq films qui font partie de sa cinéphilie intime, parmi lesquels Le Samouraï de Jean-Pierre Melville (restauré numériquement par Pathé), Sueurs froides de Hitchcock et Crimes et délits de Woody Allen.

L'autre invité de Toute la mémoire du monde est la Cineteca di Bologna, une des archives en Europe parmi les plus dynamiques et les plus modernes. Son directeur, Gian Luca Farinelli, présentera des films récemment restaurés dans le laboratoire L'Immagine Ritrovata. Entre autres, Paisà de Roberto Rossellini, ou Manille de Lino Brocka. À l'occasion du centenaire du cinéma indien, Toute la mémoire du monde rend hommage à une figure historique, Raj Kapoor, acteur et réalisateur.

Toute la mémoire du monde est aussi l'occasion de voir des films restaurés (par exemple, Fanny et Alexandre d'Ingmar Bergman, que vient de restaurer Gaumont), des œuvres du cinéma muet accompagnées musicalement, de parcourir en une quarantaine de séances des pans souvent peu connus de l'histoire du cinéma mondial. Notons également une nuit Fantômas, le 7 décembre (le film de Louis Feuillade sera accompagné à l'orgue). Et puis, au cœur du festival, la programmation de Shoah de Claude Lanzmann, récemment restauré numériquement à partir du négatif 16 mm, la projection étant précédée d'une conversation avec l'auteur.

Toute la mémoire du monde est un moment privilégié pour faire le point sur quelques grandes questions techniques qui préoccupent archives et cinémathèques, mais aussi les détenteurs de catalogues de films, petits et gros, ainsi que les éditeurs et diffuseurs de films anciens, sans oublier les laboratoires techniques qui sont évidemment concernés. Tables rondes, interventions de spécialistes, ateliers de formation permettront de débattre de questions liées au format et aux normes techniques, et surtout de la question essentielle de notre temps : comment conserver les données numériques ?

Cette année le festival s'élargit en s'associant, grâce au concours de l'Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC) et de l'Association Française des Cinémas d'Art et Essai (AFCAE) à une dizaine de salles à Paris, en région parisienne et dans des villes de province (Beauvais, Caen, Nancy, Nîmes ou Pessac...). Plus on est de fous...

Dans les salles

Films, rencontres, conférences, spectacles

Du 3 au 8 décembre 2013

Carte blanche à William Friedkin

Toute la mémoire du monde convie un grand cinéaste au cœur de la manifestation. À l'occasion de la restauration, par la Warner, de son film Sorcerer, remake exacerbé du Salaire de la peur d'Henri-Georges Clouzot, William Friedkin nous fait le plaisir d'être parmi nous pour une carte blanche de cinq films parmi lesquels Le Samouraï de Jean-Pierre Melville (restauré par Pathé). Il précisera pour le public les contours d'une œuvre résolument moderne, volontiers glacée et violente – celle d'un cinéaste qui n'aura cessé d'insuffler de l'intranquillité, de brouiller les frontières entre le bien et le mal en alliant précision documentaire et visions hallucinées.

Restaurations et incunables

Dans cette section, l'éclectisme est à nouveau de mise cette année. Nous présentons le résultat de deux années de travaux menés par Why Not Productions avec le concours de la directrice de la photographie Caroline Champetier pour restaurer numériquement Shoah de Claude Lanzmann à partir du négatif original 16 mm. Cette folle et radicale entreprise mémorielle qu'est Shoah avait évidemment toute sa place dans Toute la mémoire du monde. Autre projet hors normes, la restauration du premier film à épisodes de Louis Feuillade, Fantômas, entreprise par Gaumont Pathé Archives dans le but de préciser le récit en reprenant les intertitres. Une Nuit Fantômas rendra hommage au vénéneux « génie du mal ». Nous montrerons aussi le premier opus en couleurs de Yasujiro Ozu, Fleurs d'équinoxe. Immersion dépouillée au sein de la cellule familiale, le film livre une réflexion subtile et distancée sur le bonheur et l'impermanence des choses. En clôture, nous présenterons la reconstruction d'une production de la Triangle, un fonds de la Cinémathèque apprécié par Henri Langlois. The Half Breed d'Allan Dwan est un précoce plaidoyer pour la tolérance envers les Indiens. Il constitue une superbe immersion dans une nature américaine à la fois sensuelle et menaçante.

Hommage à la Cineteca di Bologna

Née il y a cinquante ans, la Cineteca di Bologna s'est hissée au rang des plus grandes archives internationales. Depuis les années 1980, elle réalise un extraordinaire travail de collecte du cinéma italien, celui des premiers temps ou celui des « dive » (les erratiques actrices Lyda Borelli, Francesca Bertini ou Pina Menichelli). Elle fut pionnière dans le domaine de la restauration en forgeant, dans les années 1990, les bases d'une réflexion théorique, ainsi qu'en fondant une école qui forma une génération de techniciens spécialisés dans le traitement en laboratoire des films anciens. Ces enthousiastes fondèrent vite le laboratoire de l'Immagine Ritrovata, aujourd'hui en pointe dans la restauration argentique et numérique. Son festival annuel, Il Cinema Ritrovato, aura ouvert la voie à bien d'autres. Récemment, la Cineteca s'est employée à restaurer l'œuvre de Luciano Emmer, Vittorio De Seta, Elio Petri ou encore Roberto Rossellini.

Couleurs du cinéma muet

Peinture, pochoirs, teintages, virages ou encore séquences en Technicolor font partie intégrante du cinéma muet. Pourtant, la couleur est longtemps restée occultée du fait notamment des duplications en noir et blanc des archives qui sauvent dans l'urgence le contenu narratif des œuvres. Depuis une vingtaine d'années, ces mêmes archives ont travaillé à revenir aux nitrates originaux et à mettre au point des techniques de reproductions adaptées. Ce programme se donne pour ambition de donner à voir de nombreux procédés, certains désormais bien connus, d'autres beaucoup moins tels le Biocolor des pionniers William et Claude Friese-Greene, ou le procédé Handschiegl mis au point par l'opérateur de Cecil B. DeMille. Très peu d'originaux en Handschiegl subsistent du fait du coût du procédé et de l'acidité de ses teintures.

Raj Kapoor, le showman

À l'occasion du Centenaire du cinéma indien, nous rendons hommage à Raj Kapoor, avec le concours de l'Ambassade de l'Inde. À Bombay, Raj Kapoor fut l'un des géants du cinéma hindi à la période de l'Indépendance. Formé au sein du célèbre studio Bombay Talkies, fils d'un très grand acteur de théâtre indien, Prithviraj Kapoor, Raj Kapoor, comme d'autres acteurs à succès de sa génération, fonda son propre studio en 1947, à l'âge de 23 ans. Dans les années 1940 et 50, il réalise quatre films qui renouvellent en profondeur le cinéma hindi. Ses œuvres reprennent à leur compte les conventions de l'époque : chants, danses, durée hors norme et goût prononcé pour le mélodrame. Mais le cinéma de Kapoor cherche du côté des néo-réalistes, d'Orson Welles ou de Frank Capra, et parvient à fondre les formes de façon virtuose. Avec Awaara (Le Vagabond), Kapoor invente un personnage inspiré de Charlot. Il personnifie l'Inde des marginaux et les difficultés traversées par le pays. Le film connaîtra un immense succès.

Rencontres, Conférences, Spectacles

Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
7 décembre 2013
10h00 GF
  • Shoah Claude Lanzmann
13h00 GF
Accompagnement musical Mathieu Regnault
Séance présentée par Jacques Malthête
  • Le Troubadour Segundo de Chomón CM
  • La Légende du fantôme Segundo de Chomón CM
  • La Grenouille Segundo de Chomón CM
  • La Fée aux pigeons Gaston Velle CM
  • L'Ecrin du rajah Gaston Velle CM
  • Physique diabolique Segundo de Chomón CM
  • Le Spectre rouge Segundo de Chomón CM
  • Voyage sur Jupiter = Une excursion sur Jupiter Segundo de Chomón CM
14h00 HL
  • Bar Room Scene William Kennedy, Laurie Dickson, William Heise CM
  • L'Eventreur = Les cheveux d'or Alfred Hitchcock
14h30 GF
Séance présentée par Gian Luca Farinelli et Pierre Rissient
  • Manille Lino Brocka
  • Sur le tournage de "Manille" Anonyme CM
16h00 HL
Séance présentée par Jacques Malthête
Séance présentée par Laurent Mannoni
  • L'Alchimiste Parafaragaramus ou La cornue infernale Georges Méliès CM
  • Le Merveilleux éventail vivant Georges Méliès CM
  • Le Raid Paris-Monte-Carlo en automobile Georges Méliès CM
  • Le Palais des mille et une nuits Georges Méliès
  • Le Voyage dans la Lune Georges Méliès CM
  • La Légende de Rip Van Vinckle Georges Méliès CM
17h00 JE
Séance présentée par Jean-René Failliot
Séance présentée par Pierre-William Glenn
  • Le Cousin Jules Dominique Benicheti
17h30 GF
Séance présentée par Jean-Baptiste Thoret
  • La Dernière séance Peter Bogdanovich
18h00 HL
Accompagnement musical Stephen Horne
Séance présentée par Laurence Braunberger
  • Charleston = Sur un air de Charleston Jean Renoir CM
  • Une partie de campagne Jean Renoir CM
20h00 HL
Séance présentée par Olivier Assayas
  • Fanny et Alexandre Ingmar Bergman
20h30 GF
  • Shree 420 Raj Kapoor
23h59 HL
Accompagnement musical Touve R. Ratovondrahety
  • Fantômas Louis Feuillade
  • Fantômas contre Fantômas Louis Feuillade
  • Le Faux magistrat Louis Feuillade
  • Juve contre Fantômas Louis Feuillade
  • Le Mort qui tue Louis Feuillade
8 décembre 2013
01h00 HL
  • Fantômas Louis Feuillade
02h30 HL
  • Fantômas Louis Feuillade
  • Fantômas contre Fantômas Louis Feuillade
  • Le Faux magistrat Louis Feuillade
  • Juve contre Fantômas Louis Feuillade
  • Le Mort qui tue Louis Feuillade
04h30 HL
  • Fantômas Louis Feuillade
  • Fantômas contre Fantômas Louis Feuillade
  • Le Faux magistrat Louis Feuillade
  • Juve contre Fantômas Louis Feuillade
  • Le Mort qui tue Louis Feuillade
06h00 HL
  • Fantômas Louis Feuillade
  • Fantômas contre Fantômas Louis Feuillade
  • Le Faux magistrat Louis Feuillade
  • Juve contre Fantômas Louis Feuillade
  • Le Mort qui tue Louis Feuillade
10h00 GF
  • Shoah Claude Lanzmann
13h00 GF
Accompagnement musical Mathieu Regnault
Séance présentée par Pauline de Raymond
  • La Biche au bois Edmond Floury CM
  • Loïe Fuller Anonyme CM
  • Fillettes de Bretagne Anonyme CM
  • La Peine du talion Gaston Velle CM
  • Rêve d'art Gaston Velle CM
  • Epanouissement de quelques fleurs Emile Labrély CM
  • La Maison de couture Paul Poiret Anonyme CM
  • La Mode à Paris Anonyme CM
  • A rose amongst the briars Anonyme CM
  • Rêves enfantins Émile Cohl CM
  • La Fée aux fleurs Gaston Velle CM
14h00 HL
Accompagnement musical Jean-Philippe Le Trévou
  • La symphonie nuptiale et Mariage de prince Erich von Stroheim
14h30 GF
  • Aag Raj Kapoor
16h30 HL
  • Fleurs d'équinoxe Yasujiro Ozu
17h30 GF
Séance présentée par Gian Luca Farinelli
Accompagnement musical Jacques Cambra
  • Fabrication des charrettes siciliennes Anonyme CM
  • Dans le golfe de Salerne Anonyme CM
  • Excursion à la Grotte d'Azur S.E.G. - Société des Etablissements Gaumont CM
  • La Festa dei gigli di Nola Anonyme CM
  • Fabrication du papier dans le Liri Anonyme CM
  • Excursion dans les Abruzzi Anonyme CM
  • A travers les ruines de la Rome antique Anonyme CM
  • L'Industria dei capelli di Paglia Anonyme CM
  • Città di Rimini Anonyme CM
  • Bologna Monumentale Anonyme CM
  • I Pizzi di Venezia Anonyme CM
  • Grado e la laguna di Aquileja Anonyme CM
  • Concorso di bellezza fra bambini a Torino Anonyme CM
  • Il Più vasto altipiano Anonyme CM
  • Primo giro ciclistico d'Italia Anonyme CM
19h00 GF
Séance présentée par Gian Luca Farinelli
  • Ma l'amor mio non muore ! Mario Caserini
19h30 JE
Séance présentée par Adrian Maben
  • Le Festin des huitres = Chit chat with oysters Adrian Maben
20h30 HL
Séance présentée par Robert Byrne
Accompagnement musical Louis Sclavis
  • Le Métis Allan Dwan
dimanche 8 décembre 2013

Découvrir