En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Le cinéma en grand format

Représentatifs du mouvement de monumentalisation qui s’enclenche à Hollywood à partir de la moitié des années cinquante, alors que les studios sont en crise et que la télévision apparaît comme un concurrent redoutable, les films tournés en 70 mm apparaissent comme une manière pour le cinéma d’affirmer une forme de particularité. Le format 70 mm n’est pas seulement le vecteur d’une forme monumentale, mais aussi une manière de conférer de nouvelles qualités à l’image cinématographique elle-même, d’accroître sa définition et la précision de sa profondeur de champ.

Le Tour du monde en 80 jours de Michael Anderson, filmé avec le procédé Todd-AO, inaugure cette rétrospective, témoignant de l’ambition culturelle globale d’une industrie qui, elle aussi, voudrait avoir le monde entier comme marché. Suivront des films hollywoodiens qui mettront les qualités de ce format géant au service de la comédie musicale (La Mélodie du bonheur, forme terminale du musical classique hollywoodien) ou de l’aventure épique (Khartoum, Lord Jim), l’aventure spatiale et métaphysique (2001 : l’odyssée de l’espace), la chronique guerrière (Patton), l’élégie (Dersou Ouzala). Goya, de l’Est-allemand Konrad Wolf, et Anna Karenine, du soviétique Alexandre Zarkhi, démontreront comment, de l’autre côté du rideau de fer, le format 70 mm aura aussi été une manière de célébrer des monuments de la culture.

Jean-François Rauger

Dans les salles

Films, rencontres, conférences, spectacles

Du 13 au 30 juin 2014

Les films

Partenaires et remerciements

Arkeion, Tom Vincent (Bradford Film Festival / National Media Museum), DEFA, Connie Betz (Deutsche kinemathek), Herbert Born (Schauburg Film Festival), Vincent Koch, François Carrin, Eye Film Amsterdam, Gosfilmofond, Jean-Pierre Gutzeit, Hollywood Classics, Metropolitan Film Export, Mosfilm, Orla Vestergaard Nielsen, Jan Eberholst Olsen, Jan Langlo (Norsk Filminstitutt), Graham Fulton, Jack Bell (Park Circus), Caitlin Robertson, Shawn Belston (Twentieth Century Fox USA), Jean-Pierre Verscheure, Institut français, MGM, Sony, Warner France.