En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

André Bazin sur le web

21 novembre 2018

Quelques liens internet dédiés au plus grand critique de cinéma, cofondateur des Cahiers du cinéma, auteur du recueil d'articles mondialement connu – Qu'est-ce que le cinéma ? –, et père spirituel de François Truffaut, forcément en fil rouge de cette revue du web.

André et Janine Bazin en couverture du n°91 des Cahiers du cinéma

André et Janine Bazin en couverture du n°91 des Cahiers du cinéma


- Agnès Varda, Jean Narboni, Jean Collet, Jacques Doniol-Valcroze et Jean-Charles Tacchella dans une émission enregistrée en 1988 : André Bazin raconté par ceux qui l'ont connu.

- Who is André Bazin? Portrait pour les anglophones en 2'45" par Ministry of Cinema.

- « La première fois que j'entends parler d'André Bazin... » La rencontre de Truffaut avec Bazin ou l'initiation à la critique, à lire comme un journal intime dans Truffaut par Truffaut.

- Voyons avec Bazin comment le décor d'Alexandre Trauner dans Le Jour se lève contribue non seulement à la compréhension du drame, mais plus encore à sa constitution. À lire avant la séance du film de Marcel Carné programmée jeudi 29 novembre dans notre cycle L'Histoire du cinéma vue par André Bazin.

- Pour Antenne 2, Jean-Pierre Léaud, Marguerite Duras ou Éric Rohmer parlent de leurs Cahiers du cinéma à l'occasion du gala d'anniversaire de la revue en 1981.

- En bonus, il faut savoir qu'André Bazin c'est aussi une passion du (bon) goût, grâce auquel nous signons notre plus belle bande-annonce.


Dans les cartons de la Cinémathèque

La Revue du cinéma, n° 9, janvier 1948. « Ceux qui possèdent la collection des vingt numéros de La Revue du cinéma ont remarqué que les choses sérieuses commencent au n° 9, avec la première contribution de Bazin : "Le mythe de M. Verdoux". » (François Truffaut)


La confidence

« Les sentiments qui me lient aux Bazin sont au-delà de la reconnaissance ; pendant les quinze jours que j'ai passés à Bry, j'ai découvert le bonheur de la vie "familiale". Avec les Bazin, je trouve la sécurité maternelle que je désirais tant et qui me permettra de travailler de façon intéressante. » (Lettre de François Truffaut à Robert Lachenay, octobre 1951)


Vu à la TV