En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Chris Marker sur le web

17 mai 2018

« Mourir est tout au plus l'antonyme de naître. L'antonyme de vivre reste à trouver. » Mort le jour de son anniversaire, Chris Marker reste une énigme. Quelques fils du web à démêler sur celui qui aimait brouiller les pistes : photographe, cinéaste, illustrateur, geek, voyageur, poète..., admiré par nombre d'artistes célèbres et anonymes, ami des chats qui savait griffer l'actualité comme personne, collectionneur de chouettes, homme pudique et secret.

Chris Marker avec la chouette Anabase du film "Les Astronautes" de Walerian Borrowicz (ca. 1959)

Chris Marker avec la chouette Anabase du film "Les Astronautes" de Walerian Borrowicz (ca. 1959)


- Trois années durant, Guillaume-en-Égypte, double félin de Chris Marker, collabore au webzine Poptronics où il commente l'actualité avec ses collages et ses dessins. À la mort de Marker en 2012, Poptronics lui rend hommage en publiant son dernier photomontage accompagné de cette drôle d'interview du chat-pigiste mégalo en 2009, où l'on apprend l'origine de son nom, Guillaume-en-Égypte, son « troisième » nom, celui que décrit T.S. Eliot dans son poème sur l'art délicat d'appeler son chat.

 - Caché derrière son chat ou derrière des pseudos, Marker se faisait discret et ne donnait que de rares interviews. En mars 2003, il accepte de s'entretenir avec Libération.

 - Mais au juste c'est quoi Chris Marker ? Le Blow up de Luc Lagier se terminant par le Top 5 des plus belles voix et des plus beaux commentaires de la filmo de Chris Marker (8mn).

- Autres portraits vidéos avec Marker photographe par Jean Perret (10mn), identification d'un geek par Agnès de Cayeux (8mn) ou avec La figure du chat dans l'œuvre de Marker par Étienne Sandrin (11mn).

- Actualité oblige, les radios consacrent ces jours-ci plusieurs émissions à l'insaisissable Marker. On peut réécouter sur France Inter Les vies de Chris Marker 1921-2012 ou sur France Culture Jusqu'à la fin des temps, un essai radiophonique que Marker enregistra en 1949.

- En 2007, Chris Marker lance un site web, Gorgomancy.net, où il rassemble plusieurs de ses œuvres dont L'Ouvroir, Stop over in Dubaï, L'Héritage de la chouette et Immemory, mais aussi les œuvres d'autres artistes mises en parallèle. Un bel article de Paola Soave sur ce dernier grand projet de Marker nous aide à pénétrer dans L'Œil de Gorgo, créature qui pétrifie par son regard quiconque ose la regarder.

- À l'instar du film fantôme Shazaam (que des centaines d'internautes se souviennent avoir vu dans les années 90 sauf qu'il est introuvable), ces titres qui figurent dans la filmographie de Chris Marker n'ont jamais existé.

- En 1960, Max-Pol Fouchet présente à la TV le nouveau livre de Chris Marker, Coréennes (4mn).

- Jean Négroni raconte pour Arte Radio le tournage de La Jetée, 41 ans plus tard (7mn). Le chef-d'œuvre de Marker a suscité de nombreux films ou vidéos. L'Armée des douze singes, évidemment, mais aussi le clip de David Bowie Jump They Say réalisé par Mark Romanek en 1993, la vidéo de Manu Luksch Faceless (50mn) produite exclusivement avec des images de caméras de vidéo-surveillance, avec Tilda Swinton en voix-off, ou encore l'œuvre de Marker revisitée par Antonio Maria Da Silva, as du mashup.

- La Jetée a aussi donné son nom au bureau du Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand et à ce petit bar de Shinjuku à Tokyo, dont Marker s'amusera : « Dire que depuis quarante ans, toutes les nuits des Japonais se beurrent allègrement au-dessous de mes images, ça vaut tous les Oscars ! »

- Maytrek 1968, quand Marker fait débarquer Star Trek en mai 68 : la rencontre de deux de ses passions, la révolution et l'exploration spatiale, texte inédit à lire dans cet article du Monde.

- L'anecdote mignonne de Jim Jarmusch lors de sa rencontre avec Chris Marker.

- Les hommages "sauvages" anonymes sur les murs de Paris à la mort de Marker.


Dans les cartons de la Cinémathèque

 Planche-contact originale de "La Jetée" (1962)

Hélène Châtelain dans La Jetée. Planche-contact originale (1962).


La confidence

« Chris a toujours cultivé ce goût du secret, qui lui est venu durant la guerre, où il fallait se cacher, avoir un pseudo, et être très précis sur l'heure. Il était toujours en avance, et moi, c'est l'inverse. Si bien que quand il arrivait une demi-heure en avance et que j'arrivais une minute en retard, il considérait que j'avais trente et une minutes de retard ! Je demandais le ticket au café pour lui prouver que j'étais à l'heure. Lui disait que c'était lié à la guerre. » (Catherine Belkhodja, actrice et complice de Chris Marker)


Le clip

Chris Marker filme Catherine Belkhodja au milieu des animaux pour le clip d'Electronic, Getting Away with It.