Catalogue des appareils cinématographiques de la Cinémathèque française et du CNC

Accueil > Collection > Caméra numérique

Caméra numérique

N° Inventaire : AP-16-3100(1/2)

Collection : La Cinémathèque française

Catégorie d'appareil : Prise de vues numériques

Nom du modèle : Panavision Genesis

Numéro de fabrication : GCB - 171

Lieu de fabrication : Los Angeles, California, Etats-Unis

Année de fabrication : 2005

Fiche détaillée

Type de l'appareil

capteur RGB au format Super 35 mm de 12,4 Megapixels ; magnétoscope Sony SRW-1 VTR accouplé sur bande HDCAM-SR (durée d'enregistrement par cassette à 24 im/s : 50 mn en 4:2:2 et 25 mn en 4:4:4) avec enregistrement audio 12 pistes ; enregistreur mémoire "flash" SSR-1 (Solid-State Recorder) uncompressed 4:4:4 or 4:2:2 recording (42 mn capacity in 23.98 fps 4:4:4 SP mode, 84 mn capacity in 23.98 fps 4:2:2 LP mode ; vitesse de prise de vues variable de 1 à 50 images par seconde ; indice de sensibilité de 400 ASA ; sortie 10 bits log par couleur ; large Gamut pour mélange avec applications films ; deux sorties viseurs ; sortie HDSDI 4:4:4, pleine bande passante ; sortie moniteur ; adaptateur caméra à fibres optiques pour contrôle et enregistrement à distance ; commande point, zoom, diaphragme intégré ; afficheur intégré ; sélection des menus utilisateurs (exemple, angle d'obturateur ou vitesse d'obturation) ; viseur électronique ; compendium ; poignée ; lampe

Auteurs

Informations non disponibles

Fabricants

Sony
Tokyo

Panavision Inc.
Los Angeles, California

Utilisateurs

Informations non disponibles

Distributeurs

Panavision Inc.
Los Angeles, California

Sujet du modèle

Informations non disponibles

Objectif

absent

Taille de l'objet

Ouvert :
Informations non disponibles

Fermé :
Longueur : 60 cm
Largeur : 45 cm
Hauteur : 35 cm

Diamètre :
Informations non disponibles

Taille de la boîte de transport

Informations non disponibles

Remarques

Marques : "Panavision Genesis" ; "Panavision SSR - 1" ; "Prop. of Panavision Los Angeles CA USA GCB - 171".

"Fruit d'une longue et étroite collaboration avec son partenaire technologique Sony, Genesis associe une imagerie électronique de haute performance aux optiques de cinéma Primo mondialement connus pour la souplesse incomparable de leurs images. Pour le directeur de la photographie, "tourner en numérique" peut signifier, dorénavant, ne faire aucun compromis sur le contrôle de la profondeur de champ, la portabilité, la sensibilité, la dynamique de l'image ou la couleur. Genesis a été conçue dès le départ pour faire partie intégrante du système Panavision. Les directeurs de la photographie auront ainsi enfin à leur disposition sur une caméra numérique toute la gamme d'optiques 35 mm qui a reçu un Oscar, ainsi que les accessoires Panaflex auxquels ils sont habitués chez Panavision. L'image obtenue avec la Genesis a été conçue comme un "digital intermediate" qui utilise un gamma et une colorimétrie unique, permettant un mixage invisible avec la plupart des émulsions 35 mm. La sensibilité nominale ISO T400 peut facilement être poussée à ISO 1600 pour les conditions de tournage en faible luminosité. L'angle d'obturation de 0.8 à 360° et la vitesse de prise de vues variable de 1 à 50 images/s permettront des compatibilités futures avec toute la famille des caméras film de Panavision. Le dernier enregistreur numérique portable Sony HDCAM-SR est fixé directement sur la Genesis avec deux positions au choix (au dessus ou à l'arrière), assurant un package totalement portable sans câble de liaison avec un enregistreur externe ou une alimentation. Supprimant tous les câbles, Genesis donne la liberté de tourner en cinéma numérique comme en 35 mm, c'est à dire selon tous les besoins et toutes les situations : Steadicam, Technocrane, caméra à l'épaule, caisson de prises de vues sous-marines, support caméra pour voiture, etc. Numérique ou film, c'est votre choix" (Brochure HD Genesis, Paris, Panavision Alga, s.d.)

"La Genesis a fait ses preuves sur tous les continents, sous toutes les latitudes, dans la chaleur et l'humidité, dans les vents et l'aridité, aussi bien que dans les froids polaires. Sur des films à très gros budgets, comme sur des films indépendants au devis limité. [...] Elle est la seule caméra qui associe aux prestations des objectifs 35 mm Panavision bien connus, la qualité d'une image électronique de très haute performance, grâce à son mono-capteur grand format super 35 mm. Ce capteur assure la même latitude que celle du film, dans les zones d'ombre comme dans celles de haute lumière. L'angle d'obturation peut varier de 0.8 à 360, et la vitesse de prises de vues est variable de 1 à 50 images/s et bientôt à 60 images/s. L'enregistreur portable Sony SRW-1 est fixé directement sur la Genesis avec deux positions au choix assurant un kit totalement portable sans aucun câble externe. Il peut aussi en être dissocié pour certains usages particuliers. Pour les tournages à l'épaule ou faisant appel à un Steadicam, un enregistreur mémoire "flash", le SSR-1, sera bientôt disponible (janvier 2008). Il permettra d'alléger encore la caméra de 4 kgs tout en lui conservant une autonomie maximum de 40 mm. L'image obtenue avec la Genesis est un "Digital Intermediate" qui offre un gamma et une colorimétrie uniques permettant un mélange parfait et invisible avec toutes les émulsions 35 mm. La sensibilité nominale de ISO T400 peut facilement être poussée à ISO 1600 pour les conditions de tournage en faible luminosité, sans montée de bruit et, dans des conditions extrêmes, elle a même été poussée jusqu'à ISO 2500. La Genesis associe une sensibilité équivalente à celle de la pellicule Kodak 5218, avec un grain équivalent à celui de la Vision2 D50 (5201)" (Brochure Genesis Digital Cinematography, Paris, Panavision Alga Techno, s.d.).

"The Genesis is Panavision's premier digital camera. It offers an unmatched track record for reliability and a proven industry standard workflow for on-set efficiency and trouble free post production. Genesis is more than a camera ; it's a complete system that answers your need for high quality recording formats, a sophisticated onset color display for oops-free filming and an on-set real time DPX creation tool that can help catch problems before you leave the location. Genesis is designed for use by film crews. It's modeled on Panavision film cameras so your crew can adapt to it easily instead of using their energy learning to cope with evolving technologies - that translates into time and money savings on the set. [...] Genesis was designed to make pictures like a film camera. Footage from Genesis cuts beautifully with film because we paid special attention to the color filters on the sensor so the camera has virtually identifcal color and light response with film. In test after test, when film and Genesis comparisons are shown on the big screen the audience can't tell them apart. Genesis makes great pictures because its 12.4 megapixel Super 35 mm size sensor captures images with the same depth of field as our film cameras. Another reason is the cameras extremely high MFT - modulation transfer function. MFT, not resolution is the term most imaging experts use to describe sharpness and Genesis has MFT to spare. Genesis sees pretty well in the dark. We've developed a strong reputation for shooting at night without much in the way of lights but we want to point out that translates into extra time during the day as well" (Panavision Genesis Digital Camera, Los Angeles, Panavision, s.d.).

"En 1999, lors de la présentation du camescope HDW-F900 panavisé, on pouvait croire que la collaboration entre Panavision et Sony n'en resterait pas là. Autant l'HDCam panavisé avait l'aspect et encore plus l'ergonomie vidéo, autant la Genesis est d'inspiration film. Panavision a conçu la caméra, Sony l'électronique, le capteur et l'enregistreur. Venu présenter la Genesis à l'AFC et à la CST puis aux Rencontres de l'ARP en novembre 2004, Bob Beitcher, CEO de Panavision, déclarait : "[...] Nous ne vendons pas une technologie, nous nous sentons responsables de la façon dont nous la créons et la construisons". La Genesis est la première caméra conçue pour le cinéma numérique et regroupe la captation et l'enregistrement sous une même coque. En effet, la nouvelle caméra de Panavision est équipée d'un unique capteur CCD de 12,4 millions de photosites de taille identique à la surface du Super 35 : la Genesis travaille donc avec les optiques 35 mm et restitue une image avec une profondeur de champ identique à celle du film. La sensibilité nominale est de 400 ISO, extensible jusqu'à 1600. Contrairement à la plupart des caméras mono-CCD, la captation des couleurs ne fait pas appel à la mosaïque de Bayer, mais à des filtres RVB. Le capteur en mode obturateur électronique fournit l'équilavent d'une variation de l'angle d'obturation de 0,8 à 360°, tandis que la vitesse de prise de vue est réglable de 1 à 50 i/s. La sortie numérique est faite en quantification 10 bits log par couleur. Contrairement à la Dalsa Origin ou à la Arri D20 qui conservent la visée optique reflex des caméras film, le viseur choisi par Panavision est électronique, fabriqué par Accu-Scene. Le corps de la caméra est d'un volume similaire à celui d'une caméra 35 mm, son poids est de 7 kg (13 avec l'enregistreur). Incontestablement, un des points forts de la caméra Panavision est de constituer un seul bloc avec le magnétoscope Sony HRW-1, son magasin numérique. Le HRW-1 se fixe soit au-dessus, soit à l'arrière de la caméra. Une sortie HD-SDI fournit un signal 4:2:2 pour le monitoring sur le plateau. L'enregistrement se fait sur cassettes HDCam SR, "SR" désignant le nouveau format RVB 4:4:4 10 bits de Sony, développé spécifiquement pour le cinéma numérique. Avec une compression Mpeg-4 Studio Profil sans perte, la durée d'enregistrement par cassette est de 25 mn au taux de 2:1 et de 50 mn au taux de 4:1. A noter que l'enregistreur peut être éloigné de la caméra grâce à une fibre optique. Il peut lui être associé le processeur SRPC-1, lequel ajoute l'enregistrement de douze pistes audio, la duplication des cassettes sur le terrain et l'association de trois enregistreurs pour augmenter la durée de prise de vue. Bob Beitcher précise : "La Genesis a été conçue par des professionnels du cinéma en partant de leurs besoins. Nous sommes à une époque où les outils de capture d'image se développent. [...] Pour Panavision, le film va continuer à avoir une place dans l'histoire que vous réaliserez. Les outils nouveaux seront utilisés dans certains cas seuls, dans d'autres de façon hybride avec le 35 mm. Le 35 mm contunera à être utilisé durant de nombreuses années" ("Panavision, le meilleur des deux mondes", Sonovision Broadcast, n° 492, février 2005, p. 20).



Bibliographie

Brochure HD Genesis, Paris, Panavision Alga, s.d.

Brochure Genesis Digital Cinematography, Paris, Panavision Alga Techno, s.d.

Panavision Genesis user's manual, version 1.4, Los Angeles, Panavision, s.d.

Panavision Genesis Digital Camera, Los Angeles, Panavision, s.d.

"Panavision, le meilleur des deux mondes", Sonovision Broadcast, n° 492, février 2005, p. 20.