Catalogue des appareils cinématographiques de la Cinémathèque française et du CNC

Accueil > Collection > projecteur de film 21 mm à encoches latérales

projecteur de film 21 mm à encoches latérales

N° Inventaire : CNC-AP-96-49

Collection : Centre national du cinéma et de l'image animée

Catégorie d'appareil : Projection lumineuse cinématographique

Nom du modèle : Mirographe type B

Numéro de fabrication : n° 568

Lieu de fabrication : Paris, France

Année de fabrication : 1900

Brevet : Lucien Reulos, (Paris), BF n° 282 546, déposé le 29 octobre 1898, délivré le 26 janvier 1899, « pour un appareil cinématograp... +

Fiche détaillée

Type de l'appareil

entraînement du film 21 mm de 6 mètres ou 12 mètres de long à encoches latérales par l'action d'un disque incliné verticalement et mobile, pourvu d'un rebord qui fait serrage contre la bande par intermittence ; obturateur à boisseau ; lanterne en tôle russe ; porte arrière et porte sur le côté avec verre de contrôle ; cheminée ; base et boîte en acajou vernis ; échelle de projection ; manivelle ; objectif à crémaillère double achromatique

Auteurs

Reulos Lucien
Paris, 4 et 4 bis Cité Rougemont

Fabricants

Lucien Reulos
Paris, 4 et 4 bis Cité Rougemont

Auguste Jacques Goudeau
Paris, 39 bd Saint-Martin

Leclerc
Paris

Utilisateurs

Reulos Lucien
Paris, 4 et 4 bis Cité Rougemont

Distributeurs

Elie Xavier Mazo
Paris, 10 bd Magenta

Lucien Reulos
Paris, 4 et 4 bis Cité Rougemont

Sujet du modèle

Informations non disponibles

Objectif

deux lentilles condensatrices 5 cm de diamètre ; lentilles objectif 2,5 cm de diamètre

Taille de l'objet

Ouvert :
Longueur : 48 cm
Largeur : 19 cm
Hauteur : 36 cm

Fermé :
Longueur : 48 cm
Largeur : 19 cm
Hauteur : 36 cm

Diamètre :
Informations non disponibles

Taille de la boîte de transport

Informations non disponibles

Remarques

Le Mirographe a été présenté à la Société française de photographie le 9 novembre 1900 par Reulos et Goudeau.
"Appareil pratique de vulgarisation pour projeter seulement. Composé d'une lanterne de projection en tôle russe avec condensateur, socle et machine de rouleuse munie de son objectif spécial à projection, 100 fr. L'éclairage à placer dans cette lanterne est en plus" (Catalogue E. Mazo, Paris, s.d.).
"Mirographe Goudeau & Leclerc, 4 et 4bis Cité Rougemont, Paris, manufacture de films pour cinématographe, spécialité de vues à transformations, féeries, actualités, prise de vues sur commande, appareils et installation complète pour professionnels, tirage et développement à façon, fournisseurs des Folies-Bergère, de l'Olympia et des principaux établissements parisiens" (Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, Paris, 1903, p. 190).
"Cinématographe pour salon. Ce modèle donne une projection de 1 mètre à 1 mètre 50 avec la lampe à alcool ; son mécanisme simple et pratique le recommande à l'amateur qui possède un budget restreint pour la cinématographie. Lanterne tôle pour tous éclairages et condensateur spécial pour projections animées, socle et boîte de mécanisme acajou verni, cinématographe le Mirographe type B, objectif double achromatique, court foyer spécial pour projections dans les salons. Complet, prêt à fonctionner, 100 fr. Le Cinématographe pour salon fonctionne avec une largeur de pellicules de 21 mm et une perforation toute spéciale. En voici les prix on ne peut plus réduits : vues de 6 mètres, environ 500 images, durée 35 à 40 '' à la projection, 8 fr. Vues doubles, environ 1000 images, durée 1 ' 20 " à la projection, 16 fr." (Catalogue Georges Mendel constructeur breveté, Paris, s.d.).

Bibliographie

La Nature, n° 1438, 15 décembre 1900, p. 43. La Nature, n° 1484, 2 novembre 1901, p. 357-358. Catalogue Georges Mendel constructeur breveté, Paris, s.d.