Catalogue des appareils cinématographiques de la Cinémathèque française et du CNC

Accueil > Collection > Phénakistiscope (boîte pour disque de)

Phénakistiscope (boîte pour disque de)

N° Inventaire : AP-95-1693

Collection : La Cinémathèque française

Catégorie d'appareil : Visionnement du mouvement

Nom du modèle : The Phenakisticope

Lieu de fabrication : Paris, France

Année de fabrication : À partir de 1833

Brevet : Alphonse Giroux et compagnie, B.F. n° 5361, 29 mai 1833 (brevet d'importation) : "Objet d'optique qu'ils nomment Phenakistico... +

Fiche détaillée

Type de l'appareil

boîte en carton recouverte de papier imprimé ; étiquette lithographiée ; bordures de papier doré

Auteurs

Giroux Alphonse
Paris, 7 rue du Coq Saint-Honoré

Fabricants

Alphonse Giroux
Paris, 7 rue du Coq Saint-Honoré

Utilisateurs

Giroux Alphonse
Paris, 7 rue du Coq Saint-Honoré

Distributeurs

Informations non disponibles

Sujet du modèle

Informations non disponibles

Objectif

Informations non disponibles

Taille de l'objet

Ouvert :
Informations non disponibles

Fermé :
Longueur : 24.5 cm
Largeur : 24.5 cm
Hauteur : 3 cm

Diamètre :
Informations non disponibles

Taille de la boîte de transport

Informations non disponibles

Remarques

"Description d'un objet d'optique appelé Phénakisticope, pour lequel MM. Alphonse Giroux & Compagnie demandent un brevet d'importation pour cinq ans. Cet instrument se compose d'une boîte contenant un miroir & ses disques en cartonnage coloriés circulairement et représentant différents sujets ; ils s'adaptent l'un après l'autre à un manche de bois et de cuivre, au moyen d'une vis & d'un écrou de même métal, sur un autre plateau un peu plus grand & garni tout autour de trois carrés. Les deux plateaux fixés l'un sur l'autre tournent ensemble devant le miroir et l'oeil trompé par la vitesse et par la combinaison des sujets coloriés voit dans la glace qui les réfléchit les figures en mouvement, telles que sauteurs, musiciens, danseurs, forgerons, boules passant dans des cerceaux, anneaux entralacés et autres qu'il importe peu de décrire : le brevet demandé reposant plus particulièrement sur l'effet produit par le croisement des rayons réfractés dans une glace" (Alphonse Giroux et Compagnie, brevet d'importation n° 5361, 29 mai 1833 : "Objet d'optique qu'ils nomment Phenakisticope").

"M. Alphonse Giroux & Cie ont apporté cinq perfectionnements à leur Phénakisticope. 1° La rondelle du derrière placée au faîte de la tige et qui était en buis, est remplacée par une rondelle en cuivre dentelée, ce qui donne plus de solidité à cette partie du manche qui s'altérait trop facilement. 2° Le manche de bois & de cuivre est exécuté d'une manière toute différente : à la rondelle dont nous venons de parler, on a adapté un bouton auquel est attaché un fil de métal qui passe dans la longueur de la tige & du manche & vient y aboutir par un gland de cuivre. En tirant ce gland, on donne au cirque un mouvement continu de rotation sans être obligé de le tourner avec la main. 3° Une branche de cuivre ajoutée au manche principal à la distance de 6 lignes. Elle est destinée à retenir devant le sujet un carton découpé uni ou peint en paysages et intérieurs, par les trous duquel on verra passer les sujets l'un après l'autre. 4° Au lieu d'une seule rangée circulaire de trous carrés qui existe au grand disque ou plateau percé, il y en a trois, ce qui donne au plateau le diamètre de 12 pouces et 10 lignes, au lieu de 8 pouces 2 lignes qu'avait l'ancien. Cette nouvelle disposition tend à opérer des effets bien différents. D'abord, en regardant par la première rangée composée de neuf trous, les figures tournent à droite en exécutant leurs mouvements ordinaires ; par la seconde rangée composée de dix trous, les figures restent en place ; & par la troisième rangée, composée de onze trous, elles tournent à gauche. [...] Enfin, nous avons aussi des disques à sujets plus grands. Les anciens avaient 6 pouces, 7 lignes de diamètre ; les nouveaux ont 10 pouces 9 lignes ; et de nouvelles figures viendront bientôt ajouter encore à ce que ces divers perfectionnements offrent d'intéressant pour le Phénakisticope" (Alphonse Giroux et Compagnie, Brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'importation, déposé le 24 août 1833, "Objet d'optique qu'ils nomment Phenakisticope").